PRECEDEMENT 

Concert de MagNa / Chant à capella – Samedi 9 septembre à 20h

 

MagNa est un duo né de la rencontre entre deux chanteuses : Tara et Morgan. Chacune a parcouru de son côté les chemins des tournées pendant de nombreuses années jusqu’à ce qu’elles décident d’unir leurs voix pour leur plus grand plaisir et celui du public. Les deux jeunes femmes se sont rapidement découvert un répertoire commun parmi les chansons traditionnelles celtiques et les spirituals, ne restait plus qu’à l’étoffer en y ajoutant de nouveaux airs et en apportant chacune ses influences et ses goûts. 

Cela donne un tour de chant coloré, aux harmonies subtiles, où l’on voyage d’Irlande en Russie, du moyen-âge au 19e siècle, de l’Ukrainien au Latin, des berceuses aux chants de travail…

Tout public

Participation libre

 

 

 


Dimanche 17 septembre / Vide-Grenier à Kernoa

 

L

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’aime pas le disco / Errance clownesque de et par Gaspard Verdure – Cie Drôle d’Hazard – dimanche 3 septembre à 16h

J’aime pas le disco

…mais c’est pas grave ! A partir du moment où le problème est identifié, on va pouvoir faire quelque chose. Comme tenter de rentrer en contact avec le monde, et pourquoi pas trouver l’Amour. C’est si simple après tout, sauf quand on perd la boule… à facettes !
Baazil en a marre de la solitude, ça le rend triste, en colère, pour ne pas dire drôle… Pourtant, son monde est peuplé d’une pléiade de copains, d’amoureuses, de fêtes et de paillettes, mais ces magnifiques îlots imaginaires n’allègent que momentanément sa dérive. Y’a de la folie dans l’air, c’est d’ailleurs peut-être elle qui le sauve et l’empêche de devenir complètement fou.

©l’Oeil de Paco

Durée : 50 mn / tout public à partir de 8 ans

Participation libre

A tous ceux qui fréquentent la Fabrique à paroles et soutiennent L’image qui Parle

Après une saison 2016 – 2017 très intense en évènements, rencontres et créations, qui a confirmé l’ancrage de L’image qui Parle dans la région paimpolaise, l’association fonctionnera au ralenti une petite partie de l’été.

Ces projets se déclinent selon trois axes et selon trois rythmes différents.

Les collectages de paroles

Ce sont des projets au long cours et sûrement la partie la moins visible de l’activité de l’association. C’est pourtant ce qui est au fondement de son engagement : un travail de création, qui sollicite des artistes associés, et dont le but est de témoigner de la vie des gens d’ici. Un gros chantier est en cours d’élaboration : après avoir travailler sur le rapport des jeunes à la mer et sur l’histoire de l’estuaire, on entrera dans les terres, de Pontrieux à Callac.

Par ailleurs, le projet « T’es d’où ? » se poursuivra, qui consiste à rencontrer des habitants du quartier de Kernoa et de recueillir leurs trajets de vie, leurs voix, leurs voies, leurs images.

La programmation d’évènements

Concerts, spectacles, résidences d’artistes, rencontres autour du son ou de l’écrit, Xclus, vide-grenier, fête au village…

Les rendez-vous réguliers

Le club photo reprendra son activité à la rentrée ainsi que les ateliers cinéma animés par Nelly Sabbagh.

Les causeries autour de la vie de la mer, animées par Guy Prigent, auront lieu une fois par mois d’octobre à mars de même que les soirées documentaires (projections de docs suivies de débats et rencontres). Les dimanches de la Fabrique reprendront aussi en octobre (les 1ers dimanches de chaque mois).

Dès après le 20 août, vous recevrez comme à l’habitude notre lettre hebdomadaire qui vous permettra de suivre de plus près nos activités.

Et si vous côtoyez des gens qui ne connaîtraient pas encore l’Image qui parle, dites leurs que nous serons au forum des associations de Paimpol le 2 septembre, donnez leur l’adresse du site, et puis, faites suivre !!

Un très bon été à vous.

De la part du collectif de L’image qui Parle


Lundi 14 août – Stage de harpe Celtique avec Morgan Touzé – de 14h à 18h

Stage de harpe celtique avec Morgan, chanteuse et harpiste depuis plus de vingt ans.

Niveau confirmé (au moins 3 ans de harpe).

2 pièces seront étudiées, prévoir de quoi enregistrer et prendre des notes.

Ne pas oublier : son instrument ! sa clef d’accordage, une bouteille d’eau et éventuellement son siège.

Mardi 15 et mercredi 16 août – Stage de chant avec Morgan Touzé – de 14h à 18h

Ce sont deux stages distincts, possibilité de s’inscrire à l’un des deux seulement. Prévoir de quoi enregistrer et prendre des notes. Tous niveaux acceptés, venez avec votre envie de chanter !

Développer son oreille musicale mais aussi pour l’envie d’apprendre à chanter, cet atelier propose quelques techniques vocales et a pour but de vous aider à trouver votre propre voix et à chanter en groupe.(écoute, improvisation)

univers de Morgan en cliquant ici

Tarif : prix libre

 

 

 

 

 

 

 

 


Samedi 8 juillet  – stage de chant

de 14h à 18h et restitution à 19h ouvert au public

« Nous aborderons un travail au sol de relaxation, de méditation afin de nous rendre disponible.

Nous continuerons ensuite par un travail de rythme, de polyphonie en travaillant notamment sur la transmission oral de chant Gospel qui m’ont été tranmis par Anita Daulnes (ex chanteuse de Zap Mama). Mais aussi du blues, de la chanson française ».

Le tarif du stage est fixé à 15 euros

 

 

 

 

 

 


 

Samedi 17 juin à 17h – Conte « Popote et comptines » spectacle musical pour les tout-petits 

réservation conseillée : contact@limagequiparle.org ou 06 61 22 11 48

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Vendredi 23 juin à 18h30 – Causerie sur le « journalisme d’investigation aujourd’hui » avec Laurent Mauduit cofondateur de Médiapart

Laurent Mauduit, invité de l’Image qui parle

Les révélations des journalistes d’investigation prennent de plus en plus de place dans notre actualité quotidienne. Qui de mieux placé pour échanger sur cette forme de journalisme que Laurent Mauduit, journaliste d’investigation , cofondateur de Médiapart et auteur de nombreux ouvrages sur ce sujet (dont « Main basse sur l’information », en 2016) ?Quelles sont les limites de l’information, entre engagement politique et déontologie des journalistes ?

A partir de quels critères une information quelconque prend le statut d’information d’intérêt général ?

Quels sont les débats qui arbitrent les décisions au sein des rédactions des différents journaux ?

Des formes d’autocensure se mettent-elles en marche dans le contexte socio-économique de l’ «entreprise journal » ?

Peut-on informer sans détourner, revisiter le factuel, les faits selon ses représentations, son idéologie ?

Quel est le rôle des images qui accompagnent le texte d’un journaliste ?

Il n’y a pas de démocratie véritable sans citoyens éclairés : c’est l’objectif de cette rencontre-débat.

Causerie animée par Alain Le Guyader

Réservation conseillée au 06 61 22 11 48.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Dimanche 25 juin – La Fête au village de Kernoa / 2ème édition – Cuisine et musique du monde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le prochain dimanche de la Fabrique nous bercera

Le 4 juin, ce sera Berceuses de 16h à 19h

Certains prétendent qu’on les chante pour endormir les enfants !

Dans tous les pays du monde on les fredonne, les murmure. Berceuses des temps anciens ou d’aujourd’hui. Berceuses des contrées lointaines ou de nos régions. Comptines, musiques savantes ou populaires, joyeuses ou tristes, innocentes… ou pas.

Venez toutes et tous avec toutes celles que vous aimez fredonner, entendre, savourer, jouer avec un instrument de musique.

On vient quand on veut. On peut apporter quelque chose à grignoter pour le goûter ou l’apéro, soit les deux, soit rien du tout. Le bar associatif est

ouvert.

 

 

 

 

 

 


Samedi 3 juin à partir de 18h30 –  LE TEMPO DES FLÂNEURS

C’est un voyage en transat entre ombres et lumières dans une danse onirique en fil de fer , au son d’une contrebasse. C’est un temps suspendu, ralenti, dans un monde de légèreté, d’une comédie poétique, de la mémoire d’une voltige.

Cyrille Le Penven /musique

Laurence Maillard / flâneurs en fil de fer

 

 

 

 

 

 

 

 


Vendredi 2 juin à 18h30 / Conte et Musique « Les Trois éternuements »

Partir à la recherche de la montagne ou le ciel rencontre la terre, Est- ce un peu fou ? Ou un peu sage…

En ce long chemin, quand on s’apprête à croiser des femmes-chouettes, une sauterelle à barbe rousse, une sardine-dragon, des forêts lugubres et des vergers parfumés, il faut avoir besoin à tout rompre d’une réponse à une question. Mais laquelle ?

Issu du mélange d’un conte traditionnel asiatique et d’un véritable voyage à vélo au travers de la France, l’Espagne, le Portugal et le Maroc, Julie Bellule (conteuse) , Aude Speller (violoniste) et Florian Bellec (percussioniste) racontent les aventures d’un jeune homme triste et courageux qui trouvera en chemin tant de sources de joie, de bizarreries et de générosité qu’il reviendra au pays avec le sourire et bien plus encore qu’il ne pouvait l’imaginer.  Petit extrait sonore ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mardi 23mai à 20h30 – Rencontre pour soutenir l’installation de 5 jeunes en Agriculture Paysanne

A Plounevez-Moëdec, cinq jeunes paysans se lancent dans une installation paysanne sur une ferme de 60 hectares labellisée Agriculture Biologique (projet d’élevage de vaches et chèvres laitières avec transformation et vente directe).

Cette installation espère se faire via un rachat citoyen de la ferme en SCI (Société Civile Immobilière), initiative soutenue par Terre de Liens Bretagne1.

Le modèle de SCI permet à tout citoyen, via un investissement solidaire dans des parts sociales, de soutenir cette installation en soustrayant la part d’endettement liée à l’acquisition du foncier et des bâtiments.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Jeudi 18 mai à 18h30 – Projection / débat autour du film

« Les trois guerres de Madeleine Riffaud » de Philippe Rostan

Considerée comme la plus jeune Résistante pendant la 2nde guerre mondiale, Madeleine Riffaud est connue pour avoir abattu un officier nazi en plein Paris. Arrêtée, torturée puis condamnée à mort, elle est miraculeusement sauvée quelques jours avant la libération. Marquée à jamais par cette période à la fois intense et dramatique de sa vie, elle choisit une voie jusque la réservée aux hommes : elle devient reporter de guerre !

Les choix où elle s’engage, dans sa traversée du 20ème siècle, l’emmènent sur trois continents (Europe, Asie, Afrique) à travers trois guerres (Indochine, Algérie, Vietnam), échappant plusieurs fois à la mort car c’est en témoignant qu’elle combat. Elle vivra en conséquence dans un état paradoxal tout au long de sa vie :  » Je ne me sens bien que lorsque je suis en danger « .

« Les trois guerres de Madeleine Riffaud » retrace son destin de femme, de poétesse, de résistante, de passionaria anticolonialiste, de reporter de guerre. Amie de Paul Eluard, de Picasso, de Ho Chi Minh, elle revient avec émotion et lucidité sur son parcours unique.

 

 

 

 

 

 

 

 


Vendredi 5 mai à 18h – Conte « Le Géant aux fruits d’or et de glace »

L’arbre, une partie de ses fruits est comestible et l’autre empoisonnée. Comment savir quel est le bon côté de l’arbre ? Dans le doute, l’abstinence est de rigueur pour qui vit sous ses ramures.

Mais quand la famine s’abat, les tabous s’effondrent et les fruits défendus sont croqués.

Dès 3 ans. Durée 50 mn

Avec : Elise Trocheris, théâtre – Bertille Tropin, théâtre et chant – Marine Ginod à la table à sable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Dimanche 30 avril à 16h – Causerie / « Les algues ont une histoire avec les hommes »

« Traditions goémonières, économie des algues hier et aujourd’hui ».

« Depuis les temps préhistoriques, les hommes ont utiliser les ressources algales pour se chauffer, nourrir leurs bêtes, amender les terres. Ces usages goémoniers font partie de la culture littorale plus particulièrement en Trégor et en Pays Léon ou Pays des Abers. Les algues sont désignées par un vocabulaire spécifique en breton. les presqu’îles de Lézardrieux et de Plougrescant ont conservé ces appellations et nous donnent à écouter des extraits de témoignages.

Cette causerie sera illustrée par un diaporama sur l’histoire des algues et un petit film tourné au Sillon de Talbert. Animateur : Guy Prigent.
La vente de l’ouvrage « Savez goûter les algues » sera également proposée à la vente avec signature de l’un des co-auteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Dimanche 23 avril – 10h30 à 17h – Journée familiale 

 

10h30 / Accueil

11h00 / Balade sur l’estran

11h00 / démonstration de ce que l’on peut faire avec les algues proposé par l’atelier « Terra Maris »

12h00 / Atelier cuisine de la mer

13h00 / Auberge espagnole

14h00 / Ateliers créatifs (mosaïque de la mer, Land Art, Matelotage, Bijoux coquillages, jeux)

Le programme de cette journée a été construit par les habitants lors de rencontres au Chat’O, à La Fabrique à Paroles et aux Glénans.

Renseignements et réservations : Le Chat’O – 02 96 55 31 74 – 06 07 44 71 06

a.sarchet@ville-paimpol.fr

 

 

 

 


Jeudi 20 avril – 18h30 // Projection/débat autour du film « NAKED WAR »

Un documentaire de Joseph Paris

Jeune réalisateur et activiste, Joseph Paris a croisé la révolte des Femen – le mouvement féministe venu d’Ukraine – au printemps 2012. Pendant plus d’un an, il les a filmées au plus près, ébloui par leur geste, solidaire de leur cause puis bousculé par des doutes, inquiet qu’un drame survienne… Il cherche dans un second temps à mieux discerner ce que raconte cette révolte avec l’aide d’Annie Le Brun (écrivain, poète) et Benoit Goetz (philosophe), deux personnes dont le regard sur ce pop féminisme radical porte plus loin.

Débat animé par 4 intervenantes de la maison des femmes de St Brieuc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Dimanche 9 avril à 17h // Rencontre autour du projet d’habitat participatif

Voici maintenant 40 ans que l’aventure en habitat participatif existe en France. Ce modèle de logement innovant associe maison ou appartement individuel et espaces communs. Près de Paimpol, un projet de ce type est en train de naître.

Nous vous proposons de venir le découvrir lors d’un moment d’échange avec un film et témoignages sur l’habitat participatif.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 1er avril // Exposition éphémère « CANULARS DU 1er AVRIL » , Place de la République et sur les vitrines des commerçants

« L’idée est de renouer avec l’esprit des canulars du 1er avril à travers des photographies et des textes, certaines photos peuvent changer de sens à la lecture d’une légende adaptée, d’autres photos peuvent directement donner à interprétation sans texte et on peut aussi semer le doute avec un texte approprié.

C’est dans cet esprit que le club photo de l’Image qui parle et l’association « Histoire d’écrire » se sont associés sur ce projet afin de faire se rencontrer (voire se bousculer) des images et des textes dans le but d’inventer des « canulars » et de construire une exposition éphémère que vous pourrez voir place de la république de 10h à 18h et sur les vitrines des commerçants un peu partout en ville toute la semaine.

TOURISME

J’ai toujours rêvé de visiter Pise

 

 

 

 


Samedi 1er avril de 14h à 18h // Stage de chant avec Emmanuelle Le Diuzet

« Nous aborderons un travail au sol de relaxation, de méditation afin de nous rendre disponible.

Nous continuerons ensuite par un travail de rythme, de polyphonie en travaillant notamment sur la transmission oral de chant Gospel qui m’ont été tranmis par Anita Daulnes (ex chanteuse de Zap Mama). Mais aussi du blues, de la chanson française ».

Le tarif du stage est fixé à 15 euros

capture-decran-2016-09-27-a-15-56-31

 

Autre date : 8 juillet

 

 

 

 


Dimanche 2 avril // Portes ouvertes de La Fabrique à Paroles à partir de 9h30 et Assemblée Générale de L’image qui Parle à 16h30

9h30 à 11h – nous vous offrons un petit-déjeuner avec des produits locaux

12h30 – auberge espagnole – chacun apporte un plat à partager.

14h – départ pour une balade dans la ville, des surprises vous attendent !

Cette journée sera ponctuée de : musique, lecture, projection, d’échange….

16h30 – Assemblée Générale

18h – radio Tcha Tcha – spectacle de et avec Anne-Sophie Conan

19h – pot de l’amitié

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 26 MARS – 16h // Causerie sur
l’épopée de la coquille St-Jacques en Côtes d’Armor, avec un film documentaire réalisé par Bernard Derrien de Binic, en présence de marins-pêcheur. Causerie animée par Guy Prigent et Bernard Derrien et d’un journaliste du Marin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mardi 14 mars à 20h30 // Atelier d’écriture ouvert à tous proposé par Histoire d’écrire et les photographes de L’image qui Parle

Le principe est simple : à partir des photographies proposées par les photographes, les écrivants rédigent un texte et une légende qui « détourne » l’image.

Le but du jeu est le rire, le sourire, la surprise, la poésie, l’étrangeté…

 

 

 

 

 

 

 

 


Jeudi 16 mars à 18h30 – Projection/débat autour du film « 5 caméras brisées » des auteurs/réalisateurs,  Emad Burnat et Guy Davidi

Emad, paysan, vit à Bil’in en Cisjordanie. Il y a cinq ans, au milieu du village, Israël a élevé un  » mur de séparation » qui exproprie les 1700 habitants de la moitié de leurs terres, pour « protéger » la colonie juive de Modi’in Illit, prévue pour 150 000 résidents. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres, et de co-exister pacifiquement avec les Israéliens. Dès le début de ce conflit, et pendant cinq ans, Emad filme les actions entreprises par les habitants de Bil’in. Avec sa caméra, achetée lors de la naissance de son quatrième enfant, il établit la chronique intime de la vie d’un village en ébullition, dressant le portrait des siens, famille et amis, tels qu’ils sont affectés par ce conflit sans fin.

Le débat sera animé par Claude Lintanf de l’association Trégor-Palestine

Film franco/Palestinien / durée : 94 mn / déconseillé au moins de 12 ans / participation libre

5 caméras brisés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Samedi 11 mars à 20h30 – Uppercut présente La Traversée // épopée spoken word

Dans un registre composite, entre concert et théâtre, entre chanson et slam, Uppercut vous invite à traverser des étendues sensibles. Un périple poétique et engagé, qui cherche le sens du vent dans nos foulées bipèdes, tout en verbalisant les zones de résistances…

Une poésie ancrée dans nos temps incertains Un verbe musical Un sampleur pour le groove Un violoncelle qui parle dans plusieurs langues Quatre sensibilités, comme points cardinaux.

Nous voilà donc partis pour faire la Traversée Voguant sur les possibles, les horizons multiples Sondant les profondeurs à regarder en face Grimpant sur la vigie pour balayer l’époque Surfant sur les courants intimes et collectifs

Qui entrainent et dessinent l’épopée de nos vies Ici et aujourd’hui…

Spoken Word & Slam : Antoine Faure – Tô, Damien Noury, Yas

Musique : Automne Lajeat (violoncelle et chant) / Antoine Faure (programmations & percussions) Production : Uppercut-Prod, Conseil Départemental de L’Essonne, Ville de Bièvres, Ville de Limours.

Durée : 1h / Tout public (à partir de 12 ans)

Participation libre

 

 


DIMANCHE 12 MARS – 16h00 // Julien Lannou,

« Chanteur du groupe Kutna Horà, Neil Ujuonnal s’essaye, dans des compositions qui cultivent l’art du décalage et de l’absurde, à exprimer la Vie dans ce qu’elle peut avoir à la fois de plus trivial et de plus profond. Mais au travers de cette néo-pop existentielle et universaliste qu’il distille savamment, c’est avant tout de la Chanson Française qu’il se veut le porte-étendard. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 


3 – 4 et 5 mars / Xclus – Paroles solidaires 

Tous les jours, des femmes, des enfants, des hommes sont laissés sans pays, sans abris, sans ressources, sans possibilités de vivre avec dignité.

Tous les jours, nous constatons, nous réprouvons, nous nous offusquons.

Parce que nous ne voulons pas nous habituer aux drames qui se passent autour de nous, parce que nous voulons rester éveillés et vigilants, le « collectif Xclus », formé d’artistes, soutenu par des citoyen-ne-s et des associations , décide de prendre la parole…

Les 3, 4 et 5 mars, dans les Côtes d’Armor, comme un peu partout en France, en Belgique, au Canada, en Suisse, des spectacles seront organisés.

Des histoires seront contées, des mots dits, des paroles chantées, des notes jouées, des pas dansés, des images projetées.

Des fonds seront récoltés pour soutenir les associations qui luttent contre l’exclusion.

Collectif Xclus

 

Saint-Brieuc

Vendredi 3 mars

Café LE SOUPSON

52 Rue Dr Eugene Rahuel, 22000 Saint-Brieuc – 02 96 61 46 27

19h : PROJECTION / DEBAT

« CHEZ SOI » 

En présence de Toufic Kreich et Elodie Gabillard, Co-réalisateurs et Chercheurs à l’Université de Caen

« PAROLES DE MIGRANTS »

En présence de Michelle et Jacques Paul, Ligue des Droits de l’Homme – Loudéac

Témoignages de personnes migrantes accueillies par la Communauté Emmaüs de Saint-Brieuc

Animée par Alain Le Guyader (Résia / Amnesty International)

21h15 – 22h15 : Gaspard Verdure / yukulélé et poésie

Samedi 4 mars

AUTOUR DU MARCHE (centre-ville)

Place de la Résistance

10h>11h30 : Porteur de Paroles / La Cimade + Amnesty International

10h30>11h15 : déambulation de la batucada Batukablok

10h>13h : Halte ! Frontière clownesque / déambulation

13h > Apéro musical + exposition de Abir Ghassan au FUT CHANTANT 

Place Haute, 22000 Saint-Brieuc – 02 96 33 05 63

 

RUE ST GUILLAUME

14h-17h : Un Pet pour le Paix / ONG ( Odeur Nuisance sonore et Générosité)

 

CARAMEL ET CIE

3 Bd Carnot, 22000 Saint-Brieuc – 02 96 74 30 74

16h-17h30 – PROJECTION / DEBAT

« Voix captives » (FRESH) + Film : « L’intime et l’étranger« . Recueil de témoignages. Accueil à domicile de jeunes migrants (Maïwenn Gerbouin)

« VOIX CAPTIVES » 

En présence de Marie Le Hir et Marta Lotto, Co-réalisatrices et Chercheuses à l’Université de Caen

« L’INTIME ET L’ETRANGER. Recueil de témoignages. Accueil à domicile de jeunes migrants. » 

En présence de :

Maïwenn Gerbouin, psychologue et réalisatrice

Monique Poulain (La Cimade)

Familles hébergeant des jeunes demandeurs d’asile – lycéens.

Témoignages de personnes migrantes et/ou réfugiées accueillies par la Communauté Emmaüs de Saint-Brieuc.

Animée par Alain Miossec (Sud 22)

 

Café LE CESSONNAIS

46 rue de la République, 22000 Saint-Brieuc – 02 96 52 19 68

18h – Ecoute plus souvent les choses que les êtres / Conte chanté (ouvert à tous) / Julie Bellule et Bertille Tropin

suivi d’un temps d’échange

21h>23h – Concert Afro-Beat / Cheikh et le Baol band

 

Dimanche 5 mars

SUR LE MARCHE – Croix Saint-Lambert

10h – Un Pet pour le Paix / ONG ( Odeur Nuisance sonore et Générosité)

10h – Déambulation : Halte ! Frontière clownesque

 

La Roche-Derrien

Samedi 4 mars

Anim’soupe 

09h – 12h : SALLE DES FÊTES

Fabrication collective de soupes

12h – 14h : MALADRERIE

Dégustation

12 h -18 h : MALADRERIE

vente / à consommer sur place ou à emporter/ au profit d’associations

Débats 

14 h – 15h30 : MALADRERIE

Théâtre Forum / Expos / Point Infos d’associations de terrain (Ligue des Droits de l’Homme AC Trégor / SOS Débarras)

Musique de rue 

15h30 – 16h : trajet Maladrerie/ EHPAD

17h- 17h30 : trajet EHPAD / Maladrerie

Conte musical 

16h : EHPAD

Yoga du Rire

17h30 : MALADRERIE

expérience de rires ensemble

17h30 : Maladrerie

Atelier d’expression pour les enfants

Paimpol

Dimanche 5 mars

LA FABRIQUE A PAROLES

2, rue de Run-Baëlan, 22500 Paimpol – 06 61 22 11 48

15h – Ecoute plus souvent les choses que les êtres / CONTE MUSICAL (ouvert à tous) / Julie Bellule et Bertille Tropin

16h – PROJECTION / DEBAT

« CHEZ SOI » 

EN PRESENCE DE TOUFIC KRIECH ET ELODIE GABILLARD,

Co-réalisateurs et Chercheurs à l’Université de Caen

« PAROLES DE MIGRANTS »

EN PRESENCE DE MICHELLE ET JACQUES PAUL,

Ligue des Droits de l’Homme – Loudéac

« L’INTIME ET L’ETRANGER. Recueil de témoignages. Accueil à domicile de jeunes migrants. »

EN PRESENCE DE MAIWENN GERBOUIN,

Psychologue et Réalisatrice

Animée par Philippe Coulau (LDH Trégor-Goëlo)

18h – CONCERT de Céline Cortin // accordéon/voix autour des musiques du monde, et plus particulièrement les musiques bosniennes (sevdahlinke) et brésiliennes (forro, choro, samba).

 


Du 3 janvier au 26 février   « Hand Session »  Exposition photo sur le Jazz  réalisée par Christian Lameul à la Sirène de Paimpol

Qu’elles soient levées, douces, fermées ou bien tendues, qu’elles pincent, frottent, tapent, caressent, qu’elles s’agitent ou se figent, elles sont le prolongement de la pensée et nous livrent cet or fondu qui nous pénètre par les oreilles et nous réchauffe le cœur.

« J’ai voulu rendre hommage aux mains des musiciens, à leur beauté gestuelle et suspendre à mon tour un instant le temps sur deux tonalités noires et blanches qui siéent si bien au jazz.

Toutes les photos ont été prises ici ou ailleurs et je remercie encore une fois les mains des musiciens de s’être laissées figées un instant dans le sel argentique. »

jazz-et-vin-de-palme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Dimanche 26 février à 16 h // Causerie sur la Grande pêche Terrre-Neuve et Islande

Depuis le 16ème siècle, le voyage de la morue a entraîné les Bretons de Terre-Neuve à Islande afin de pêcher le poisson le plus consommé au Moyen Âge , en particulier pendant les 3 mois de carême. Cette épopée de la grande pêche va durer 5 siècles et favoriser le développement des ports de la côte nord bretonne, de Paimpol à Binic, du Portrieux au Légué et de Dahouët à St-Malo, dernier port à armer pour ces mers lointaines. La Grande pêche va également donné du travail aux populations rurales en temps de crise agricole.

Guy Prigent a pu à travers ses recherches en particulier en Islande et dans différentes expositions et ouvrages relater cette histoire, les échanges entre les marins bretons et la population islandaise. Le témoignage de Jules Ohier, dernier dorissier breton à bord du 4 mâts Lieutenant René Guillon de Saint-Malo, viendra illustrer ses propos, ainsi que des extraits de films, témoignages et présentation de photos.

Participation libre

104

 

 

 

 

 

 

 

 


Dimanche 19 février à 17h // « 78,9 ou la mémoire d’un âne » de Jean Kergrist

Un vieux clown têtu s’accroche à la scène en organisant sa disparition prochaine. Il affirme que son propos n’est plus de faire rire. Pas certain !

Jean Kergrist, perpétuel migrant breton, revenu, rouge au nez, des tréteaux, scènes, manifs, festivals (d’Europe et d’ailleurs) en faisant rire de causes plus ou moins désespérées, s’attaque enfin à la seule grande cause qui vaille : la sienne. Pour alléger son prochain transit astral, il essaie de se délester d’archives trop lourdes à porter.

Dans ce « p’tit dernier pour la route », il tente aussi, en guise de bilan d’entreprise, de nous fourguer son enfance, ses entourloupes, ses bouquins, son spleen, ses bourdes. Pied de nez à la grande faucheuse. Kit de survie pour temps troublés. Faut-il en rire ?

Réservation conseillée : 06 61 22 11 48 – site de Jean Kergrist ici

Entrée libre

capture-decran-2016-12-01-a-18-19-19

 

 

 

 

 

 

photo Pascale Thoraval/Franck Perrin

 


Jeudi 9 Février de 18 à 20h // Le Cercle des Pensées Renaissantes vous invite à faire connaissance avec l’écrivaine centrafricaine Adrienne YABOUZA qui publie «Co-épouses et Co-veuves» (Ed. Cauris livres),

Cette rencontre sera suivie d’une « auberge espagnole »

Le Cercle des Pensées Renaissantes est un collectif informel de passionnés par les débats publics convaincus que, s’il est difficile de penser par soi-même, il est possible et souhaitable de s’éclairer mutuellement. C’est une initiative de Alain Le Guyader, philosophe, auquel se sont associés « La Fabrique à Paroles » à Paimpol et l’Arbre-Lyre à Lanleff.

Nous vous invitons à découvrir l’oeuvre d’ Adrienne YABOUZA – Écrivaine centrafricaine.

Il y sera aussi question du travail d’écriture à deux voix avec Yves PINGUILLY.

Adrienne Yabouza a découvert l’écriture littéraire par sa rencontre avec Yves Pinguilly (auteur de nombreux ouvrages sur ou inspirés de l’Afrique, ainsi que de livres pour la jeunesse), et ils ont co-signé ensemble : « Bangui … Allowi » et « La défaite des mères » (Ed. Le temps qui passe), avant qu’elle signe seule : « Co-épouses et Co-veuves » (Ed. Cauris livres), roman écrit en langue sango et traduit en français sous sa supervision. Ainsi qu’une BD, « Comme des oiseaux » (Ed. Bilboquet).

Trajectoire étonnante, et même aventure romanesque, que celles de cette écrivaine peu commune qui nous donne à voir et à entendre la condition des femmes et leurs luttes pour la survie en Afrique. Et beaucoup, d’autres pays s’y reconnaitront ! On peut la lire comme un plaidoyer pour leur dignité. Mais ces romans nous retiennent aussi par la richesse de la francophonie africaine qui s’y exprime, dans un style aiguisé, d’une verve parfois cinglante et toujours empreint d’humour. Plus encore c’est tout un art du conte, aux confins du réalisme fantastique, qui s’y donne à lire, et qui se déploie dans un espace imaginaire désopilant et pathétique. Mais les capacités de résistance et l’inventivité de ces femmes sont telles que ces livres sont porteurs d’espoir.

Nous vous invitons donc à découvrir cette écrivaine de talent qui, réfugiée, réside aujourd’hui à Guingamp.

Comme à l’accoutumée cet entretien se poursuivra autour d’une auberge espagnole conviviale. N’hésitez pas à nous faire découvrir vos recettes !

Capture d’écran 2017-01-26 à 17.21.43

 

 

 

 

 

 

 


Le prochain dimanche 5 février de la Fabrique sera… surréaliste

Chaque 1er dimanche du mois, la Fabrique à paroles est ouverte, de 16 h à 20 h, à tous ceux qui voudront bien s’en emparer pour en faire des rendez-vous agréables, créatifs, joyeux, joueurs, causeurs.

Le 5 Février, sera consacré à Boris Vian : ses chansons et ses textes. Chacun est invité à venir chanter les unes et à lire des extraits des autres…

Dans le même ton, du surréalisme, de l’absurde et de la fantaisie, l’atelier d’écriture de Paimpol, Histoire d’écrire, proposera la lecture de textes sur le thème des « métiers improbables » (très, très improbables !). Et tout le monde pourra ajouter ses propositions à une liste longue et déjantée. Un petit atelier d’écriture improvisé pourra être organisé avec ceux qui le veulent et les enfants pourront illustrer par des dessins ces métiers jusqu’à présent encore inconnus.

Pratique :

Chacun peut venir quand il le veut et peut apporter quelque chose à grignoter pour le goûter ou quelque chose à grignoter pour l’apéro, soit les deux, soit rien du tout. Le bar associatif est ouvert.

Vian

 

 

 

 


Dimanche 29 janvier 16 h // Causerie « Pêche à pied et usages de l’estran » avec Guy Prigent – Ethnologue

Dans la mythologie celte, la mer est source de toutes les richesses.

Depuis les temps préhistoriques, les ressources de l’estran et de la mer côtière (des algues aux couillages et crustracés) ont nourri les populations côtières et permis leur sédentarisation.

Cette appropriation pratique et symbolique de l’estran a façonné une véritable culture littorale et un des relations permanentes entre l’homme et la mer proche.

C’est cette histoire des rapports entre les habitants du Trégor-Goëlo et l’estran que se propose de nous raconter Guy Prigent, ethnologue à travers un diaporama, des extraits de témoignages en français, en breton et en gallo et une série de petits films documentaires sur la pêche à pied et l’art de cuisiner les fruits de mer.

Participation libre

Capture d’écran 2017-01-23 à 22.45.24

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mardi 17 janvier à 18h // La Fabrique du citoyen, film documentaire sur l’histoire de la ligue de l’enseignement. La projection sera suivie d’un débat sur la citoyenneté

Le 25 octobre 1866 un homme s’est levé. Il prit sa plume et publia dans le journal l’Opinion nationale un article suggérant que « tous ceux qui souhaitent contribuer à l’enseignement du peuple se rassemblent ». Ils furent plus d’un million de personnes à signer quelques temps après sa pétition. Jean Macé, professeur « de jeunes flles » de son état, était en effet scandalisé que le peuple puisse élire un « dictateur » en la personne de Napoléon III. Dés lors ce farouche militant de la république n’aura de cesse de considérer que, pour garantir la démocratie, il faut « éduquer le peuple ».

Un documentaire réalisé par Jean-Michel Djian. Une coproduction Public-Sénat, Les Films d’Ici et la Ligue de l’enseignement. Participation libre

la fabrique du citoyen
 

 

 

 

 

 

Samedi 14 janvier de 10h à 16h / STAGE DE CHANT – apporter son pique-nique

avec Morgan Touzé  et organisé par Rouge Pointée

développer son oreille musicale mais aussi pour l’envie d’apprendre à chanter, cet atelier propose quelques techniques vocales et a pour but de vous aider  à trouver votre propre voix et à chanter en groupe.(écoute, improvisation)

prédilection pour un répertoire ukrainien et biélorusse mais pas que…irlandais, rock, gospel,

tarif : 15 €

capture-decran-2017-01-04-a-11-15-00

 

 

 

 

 


Samedi 14 janvier de 19h à 23h – Scène ouverte aux amateurs // musique du monde

Découvrir, jouer et partager

Possibilité de passer sur d’autres scènes cet été ! (Fête au village de Kernoa, Fête de la musique …)

La scène de la Fabrique à Paroles est à disposition de tous les musiciens amateurs pour 2 à 3 morceaux ou 20 mn de scène.

Batterie, sono et micros sur place.

Venez entre amis pour jouer ou juste pour écouter !

Un regard bienveillant, un public réactif et convivial.

En partenariat avec l’école de musique de Paimpol-Goëlo

Dans une volonté de vous faire découvrir la pratique amateur, cette scène ouverte est l’occasion pour les groupes locaux de monter sur scène. Seul ou en groupe, vous souhaitez faire découvrir vos compositions, votre univers musical ou vos reprises, alors ne manquez pas cette occasion de jouer en public.

*Limitée à 10 groupes, l’inscription se fait au préalable au 07 60 85 73 40

Bulletin d’inscription

jazz-25

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 3 janvier à 20h00 – Concert d’Addie // piano-voix

Elle est très tôt intéressée par la composition et non l’interprétation de compositions existantes. 2001 : après le funeste 11 septembre, départ pour San Francisco ou la musique de « Leitmotiv » naît dans une tête en permanence hantée par des sons qui ne la quittent plus. L’accouchement vaut création et véritable essor. Dans l’autre sens, San Francisco – Marseille, avec « Le Port de la Gare », chanson mythique de son répertoire français, suivent les compositions de « Clarity » et « Shiny star », inspirées par la force et l’énergie lunaire et aussi par un bleu-noir profond hérité de ses origines bretonnes, tournées vers la mer à jamais ressentie comme une urgence, tissées et travaillées précisément, comme on cargue une voile pour qu’elle s’emplisse. »

Extrait ici

Concert organisé par Bruno Bourhis, Jean-Yves Thomas et André Monti

Réservation vivement conseillée, 06 61 22 11 48

Participation libre

capture-decran-2016-12-05-a-11-06-46

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Au temps pour nous // Exposition photographique et Haïkus

vernissage le vendredi 16 décembre à partir de 18h – ouvert à tous

exposition ouverte du 17 au 18 décembre – 10h à 12h et 14h à 18h et du 19 au 24 décembre de 17h à 19h

Qu’est ce que le temps en photographie ?

En exposant ces photos sur le « temps qui passe », le club photo de L’image qui Parle a essayé de répondre à cette question.

Entre le moment de la prise de vue, celui perceptible dans la photo ou sa représentation, le temps de pose, le temps de la diffusion, celui indirect du regard du spectateur, puis à la fin de l’exposition le temps de l’archivage, tout cela n’est-il pas pour la photo qu’un désir d’éternité ?

Pour nous aider à comprendre toutes ces temporalités, l’association « Histoire d’écrire » nous offre en lecture ces Haïkus sur le même thème du temps qui passe.

expo-club-photo

L’arbre pleure

Sa feuille perdue

Larmes d’automne

 

 

 

 

 


Mercredi 14 décembre à 16h – atelier de découverte

« ombres intimes, univers projeté » en partenariat avec le Palacret

Après une initiation à l’ombre plaquée, les participants vont découvrir les possibilités spectaculaires de l’ombre projetée en manipulant diverses sources de lumières, des projecteurs de lumières au rétroprojecteur et vidéoprojecteur, de la silhouette à l’ombre humaine.

Durée : 1h30 – réservation conseillée – 15 places

Atelier pour adultes et enfants à partir de 8 ans.

tarif : participation libre

capture-decran-2016-10-24-a-17-35-24 expo-voyage-marionnettes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Dimanche 11 décembre à 16h – rencontre avec l’association Armor/Argoat – Kalon Vreizh

Cet été 2016, l’association a mené un projet d’ouverture à l’international en emmenant  six jeunes de 15 à 21 ans sur le Dundée Camarétois La Nébuleuse.

Le but est de faire la promotion des deux territoires (Tregor, Goëlo et Haute Cornouaille) en installant dans chaque petit port d’escale des comptoirs d’échanges avec les habitants, les entreprises, les associations…

Nous vous propososons une rencontre avec les personnes ayant participé à cette première expédition et peut-être vous donner l’envie d’en faire partie en 2017.

site de l’association

capture-decran-2016-12-02-a-12-48-04

 

 

 

 

 

 

 


Samedi 26 novembre à 19h à La Fabrique – Arlette chante

De la poésie, du chant, des percussions, du violoncelle… Voilà tous les ingrédients pour un chouette spectacle.

Les sons de l’île de La Réunion vous feront certainement voyager dans l’Océan Indien…

La diversité des textes en anglais, en créole, en français font un bon mélange pour une identité plurielle….

Venez nombreux !

 


Samedi 19 novembre – 20h30 – Rôdeuse de Thérèse Bosc

Fragments de voyages pour saxophones, objets amplifiés, sampleur

 


Mercredi 16 novembre à 20h30 – Projection et échange avec Nicolas Leborgne, réalisateur du film

capture-decran-2016-10-24-a-12-20-43

DANSE AVEC LA GRAVITE

Quatorze femmes en réinsertion défient les lois de la pesanteur et la gravité de leur vie, en dansant. Face à elles-mêmes et faces aux autres, elles apprennent à tomber et à se relever, ensemble. Proche des corps, la caméra révèle la beauté et le courage de ces femmes qui osent s’exposer.

« La manière de filmer de Nicolas Leborgne m’a beaucoup touché, il nous emmène au plus proche de ces quatorze femmes lorsqu’elles dansent, parlent, mais aussi dans les silences qui en disent long par l’expression de leur visage. Ce film est rempli d’espoir, on sent que quelque chose de fort a changé en elles » Patricia Le Calvez

label-moisdudoc1-grandetaille-noir

VF – 52 mn

Participation libre

www.moisdudoc.com


Les dimanches de La Fabrique

img_0208

Le prochain dimanche de la Fabrique sera ludique – 6 novembre

Chaque 1er dimanche du mois, la Fabrique à paroles est ouverte, de 16 h à 20 h, à tous ceux qui voudront bien s’en emparer pour en faire des rendez-vous agréables, créatifs, joyeux, joueurs, causeurs.

Le 6 novembre, l’association Grimoires jouera le jeu : en proposant à tous des jeux insoupsonnés et insoupsonnables pour un après-midi ludique. C’est la 2e fois que Grimoires investit la Fabrique. La 1ère expérience a montré tout l’intérêt que chacun, quelque soit son âge, pouvait prendre à jouer sous la conduite experte des membres de Grimoires qui savent les emporter très vite dans toutes sortes d’enjeux : jeux de réflexions en petit comité, jeux à plusieurs sur de grandes tables-plateaux où se trament des combats terribles (mais néanmoins pacifiques). De tables en tables et de jeux en jeux, l’idée est de s’amuser autour de jeux que l’on ne connaît pas encore mais que l’on apprécie vite.

Pratique :

Le 6 novembre. La Fabrique à paroles, rue de Run Baëlan. Gratuit et ouvert à tous. De 16 h à 20 h.

Chacun peut venir quand il le veut et peut apporter quelque chose à grignoter pour le goûter ou quelque chose à grignoter pour l’apéro, soit les deux, soit rien du tout. Le bar associatif est ouvert.


georges_fabrique_2016

 

Dimanche 9 octobre à 11h30 et 17h

conte / musique / images

avec Marine Ginod et Stéphanie Duvivier

Un conte raconté par une conteuse qui manipule des images et une musicienne qui joue avec les sons…

Dans ce conte, le héros est un conteur, un conteur aux mille histoires.
Ses histoires, Georges les range dans des sacs.
Mais celle-ci, c’est son histoire, celle qui lui est réellement arrivée… enfin, c’est ce qu’il dit…

Musique de, et avec, Stephanie Duvivier, chants, trombone, violon…
Marionnettes, ombres chinoises, pop up, kamishibaï et conte Marine Ginod

A partir de 4 ans. Durée 30 mn.
laraconteuse.fr

Participation libre

 

affiche sans date 13plumes_2motos_1piano-3

Mais aussi… à la Halle de Paimpol

Le centre social Le Chat’O en partenariat avec Les Bigoudènes Célestes vous proposent la projection du film « 13 plumes, 2 motos, 1 piano », produit par L’image qui Parle et réalisé par Des Figures

Vous pourrez aussi profiter d’un autre spectacle de conte – voir les infos ci-dessous.

18h30 à La Halle de Paimpol / film documentaire (gratuit)

extrait en cliquant ici

détail du projet c’est ici

Ils sont 10, ils ont entre 11 et 18 ans sur le littoral du Goëlo, ils se racontent

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________________

SAMEDI 24 (Lannion/Penvénan) ET DIMANCHE 25 SEPTEMBRE (Bégard / Paimpol)

Ici, ailleurs, des gens marchent, fuient, migrent, cherchent refuge…

Hier, aujourd’hui, des gens accueillent, écoutent, accompagnent, reçoivent…

Ensemble, partageons nos Histoires !

Bienvenue à Tous !

x clus 2-2

A l’initiative du collectif Xclus, des artistes, associations se mobilisent ce week-end en France et ailleurs.

A Paimpol cette journée est organisée par les associations et compagnies artistiques qui se sont réunies en collectif et qui interviendront durant toute l’après-midi : A Faire Suivre, Ar Jaz,  Babil, Natur’Aile Théâtre, Théâtre B.A, la Raconteuse et Cie, L’image qui Parle.

Infos pratiques : La Fabrique à Paroles – 2 rue de Run Baëlan

Parking : nous vous conseillons de vous rendre sur les parkings : du musée de costume et crédit mutuel (rue pelletier), de la gare, ou sur le port.

LES AUTRES LIEUX

samedi 24 septembre :

PENVENAN – infos : 06 99 08 42 52  Au Foyer Logement : 10h30 – Performance

Histoires de bancs, Histoires de Vie 11 h – Théâtre : Enaït, mon fils

Au marché De 11h à 12h30 – Performance : Histoires de bancs, Histoires de Vie

Avec le soutien dCCAS/EHPAD + Que tombent les murs

LANNION au café-concert Le Pixie – 21h conférence sur le tourisme par l’Université du Tout Savoir et performance Buto. infos en cliquant ici

dimanche 25 septembre :

BEGARD au potager solidaire avec Marjolaine Poulain (conteuse) et …. infos 06 87 85 23 57

Participation libre au profit d’associations qui luttent contre  l’exclusion

 


LES JEUDIS DE L’ETE A LA FABRIQUE A PAROLES

Le principe : on se retrouve en fin de journée, on discute, on joue, on chante, puis l’auberge espagnole (chacun apporte un plat à partager) et des surprises à venir :

Capture d’écran 2016-06-05 à 16.33.29

Jeudi 14 juillet à partir de 19h – soirée vinyles « le retour de la galette noire »

Venez nous retrouver avec (vos) votre vinyle, nous faire écouter votre morceau préféré ou la pépite que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Chanson française, pop, rock, indé etc… morceaux connus ou inconnus, des pochettes au graphisme étonnant ! un son sans échantillonnage !

Et si vous n’avez pas de vinyles et bien venez écouter et découvrir

Durant la soirée, David Leroy vous propose de découvrir le massage Thaï. Le massage Thaïlandais
est une pratique datant de 2600 ans qui facilite la circulation de l’énergie dans le corps en
éliminant blocages, tensions musculaires et fatigues. Il se pratique habillé.
http://www.david-leroy.com/massages.html

 

Grimoires

Jeudi 21 juillet à partir de 19h – soirée jeux 

Le plaisir et la rencontre autour d’un jeu, c’est ce que vous propose Yohan Lemonnier de l’association Grimoires. Des jeux familiaux, de réflexe, de stratégie et d’observation. Des jeux pour tous les goûts et tous les âges. Des règles faciles à comprendre expliquées par les animateurs de l’association. Venez goûter à l’enfer du jeu et délicieusement addictif.

http://assogrimoires.blogspot.fr

Durant la soirée, David Leroy vous propose de découvrir le massage Thaï. Le massage Thaïlandais
est une pratique datant de 2600 ans qui facilite la circulation de l’énergie dans le corps en
éliminant blocages, tensions musculaires et fatigues. Il se pratique habillé.
http://www.david-leroy.com/massages.html

 

Klas 2 (2-1)

Jeudi 28 juillet – Causerie/visite d’un chantier naval

18h, rdv à La Fabrique à Paroles pour la visite du chantier de Gilles Conrath (places limitées à 15 personnes)

19h30, auberge espagnole (chacun apporte un plat à partager)

20h30 – projection du film documentaire sur la construction traditionnelle en 1984 du lougre homardier « An Durzhunel » par le charpentier de marine Yvon Clochet de Plouguiel pour le compte de l’École de mer du Trégor. Le film sera commenté par Guy Prigent, ancien directeur de l’Ecole de mer. Réservation : 0661221148 – participation libre

Réservation au 06 61 22 11 48 – participation libre

4 août

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_________________________________________________________________________________________________________________________

Capture d’écran 2016-06-06 à 17.13.57

 

 

 

 

 

_________________________________________________________________________________________________________________________

Capture d’écran 2016-05-06 à 11.58.11

ATTENTION EVENEMENT DE L’IMAGE QUI PARLE après le film « 13 plumes 2 motos, 1 piano » réalisé par Lucie Lemaitre et Nelly Sabbagh, voici le spectacle « Graines de mémoire / Paroles d’Estuaire » créé par Ludovic Souliman avec des élèves de l’école primaire de Bréhat et du collège Chombart de Lauwe ainsi que des lecteurs de L’image qui Parle. tout le détail en suivant le lien ici

Même le Dimanche, c’est ouvert !

Fil d’histoires, fil de vie, en mémoires d’ici, de Kergrist à Kermouster, du Lédano à Loguivy de la mer

Graines de Mémoires, pour savoir où on va, il faut savoir d’où on vient. Car, comme le dit si bien à Bréhat, Benjamin, du haut de ses 9 ans : Sans mémoire, mon cerveau est un désert.

Avec des élèves du collège Chombart de Lauwe et de l’école primaire de l’Ile de Bréhat

C’est pour tous, gens d’ici et gens d’ailleurs et c’est gratuit.

Alors, venez en envie curieuse d’en Être.   Ludovic Souliman

gdm7bis

 

 

 

 

_________________________________________________________________________________________________________________________

SAMEDI 21 MAI À PARTIR DE 18H30 – soirée de soutien au café-concert Le Pixie à la Fabrique à Paroles

musique, conte, lecture, chant, performance, petit bal et surprises…

18h30 Baba Yaga d’après un conte russe par Marjolaine Poulain

babayaga

 

Miette est orpheline de mère. Sa belle-mère l’envoie chez Baba Yaga, la terrible ogresse. Elle devra traverser plusieurs épreuves avant de revenir chez elle, victorieuse…

création marionnettes : Marie Nagual/les créatures du Poirier

Collaboration artistique : Gérard Rouzier

Texte et décors : Marjolaine Poulain

A partir de 7 ans

 

19h Atelier chant Rouge Pointée 

Birgi

 

On ne veux plus du Pixie ? Qui ne connaît pas mieux le rejet que les musiciens de Brêmes ? Le spectacle «voyage merveilleux» de la Compagnie Théâtre B.A. nous fait rencontrer ces 4 personnages d’un célèbre conte des frères Grimm. Ils ont pris leur destin en main, se sont réunis pour enfin réaliser leur rêve : devenir musicien.

 

 

 

 

 

19h15 : Morgane Touzé (harpe/chant)

Morgan Touzé

 

Morgan se révèle être une virtuose de la harpe celtique, sa maîtrise de la harpe n’a d’égal que sa voix et son incontournable présence sur scène .

Morgan fait voyager le public

 

19h40 : Iohan performance

Yohann

Mes performances sont des transformations, des transmutations, des incarnations en chair et en os et en tissus. Une forme de résistance burlesque, absurde, politique, sociale, une piraterie joyeuse, un sabordage « abracadabrantesque ». J’endosse des personnages sortis de nulle part, que j’enfourche puis rejette pour mener à bien mon action. Ils sont mes Autres, le Mr Hyde du Dr Jekyll, notre métamorphose Kafkaïenne, une schizophrénie frénétique, hilarante et délirante. Dans ces changements se créent des êtres qui ne font partis d’aucune caste, d’aucun clan, d’aucune case, inclassables, non-conformes. Les codes sont renversés, je suis au carnaval. J’incarne mes fantômes, mes restes joyeux d’enfance, ma rage chaotique d’adolescent, ma colère d’adulte, la belle, la bête.

 

20h/21h : Auberge espagnole chacun apporte un plat à partager

 

21h : Vassili Ollivro

afficheRuedelaGareLe tacot, Le tacot, le tortillard, le brûle talus, autant de noms qui ont été donnés aux petits trains qui sillonnaient le pays pendant la première moitié du Xe siècle.

Ferdinand est fasciné par ce train qui passe devant chez lui. Le jour de ses six ans il demande à son père de tout lui expliquer sur le train, mais pour toute réponse, celui-ci marmonne qu’il comprendra quand il sera plus grand. Dès lors, Ferdinand cherchera par lui-même (et avec l’aide de quelques amis) les réponses à ses questions.

Il y a aussi le père Mahé, qui est décidément contre le train, Jeanne et son mari, le chef de train, de la fausse monnaie, des escarbilles, des déraillements (mais pas beaucoup), des pommes, des pierres et tout ce qui fait le quotidien des habitants de la Rue de la Gare…

Spectacle tout public à partir de huit ans

21h30 : Muriel Masson – texte accompagnée par Morgan Touzé à la harpe

Capture d’écran 2016-05-13 à 14.17.16
Extrait du spectacle No’mad

Quand un peuple marche pour aller voir ce qu’il y a derrière la colline, s’il vous plaît, n’essayez pas de les arrêter, laissez les passer, profitez de l’émerveillement de leurs yeux devant l’immense beauté du monde.

 

22h : Pauline Cabioch – La (Presque) Rectitude des Choses

Pauline

 

« Quand on est seulement pertinent, on est un peu chiant

Quand on est seulement impertinent, on est un petit con »

La (Presque) Rectitude des Choses, c’est l’exposé comme son nom l’indique d’une réalité qui parfois déconne, se prend les pieds dans le tapis et s’étale sur la moquette dans un éclat de rire un peu gêné, un peu trop franc. La (Presque) Rectitude des Choses c’est une heure et demie pour parler en vrac, en accordéon, et en chansons d’amour tendre et de ragnagnas, de femme à barbe et d’assassins en manque d’un bon dîner, de vieux monsieur charmant et de vieille dame à la rebellion contagieuse. La (presque) Rectitude des Choses, c’est de l’humour noir avec des grands yeux bleux, de l’amour à grands coups de pelle, et surtout la merveilleuse occasion de rire quand il ne faut pas.

22h30 : Au loin les flamants-roses

gaspalan

 

Avec Gaspard Verdure (voix) et Alan Madec (accordéon)

Partant du constat quasi exhaustif que le monde entier se cache dans la poésie, Au loin les flamants roses aurait pu tout aussi bien s’intituler Si prêt du buffle ou encore Les astres démangent… Tout comme Alan Madec aurait pu être charcutier si l’accordéon diatonique ne l’avait pas envouté, et Gaspard Verdure aurait pu être végétarien s’il n’était pas fainéant, mais il préfère écrire, dire et manger des côtes d’agneau…

 

 

23h : petit bal

_________________________________________________________________________________________________________________________

 

IMG_7424modHDVENDREDI 13 MAI À 18H30 – Apéro-concert organisé par la compangie BAbil

Vielle à roue, bandonéon, percussions, c’est la rencontre improbable de ces instruments et d’une époque  que vous propose l’ensemble Les Harmonies Ba
rbares
 dans leur concert Disfrutar, musiques espagnoles construit sur des thèmes musicaux trouvant leurs racines dans l’Espagne du Moyen Age, qu’ils soient arabo-andalous, séfarades ou chrétiens.

Ce programme est l’expression d’un métissage entre des musiques et des cultures différentes qui, avec le temps, la cohabitation, le respect mutuel, la tolérance, l’acceptation et l’assimilation de la différence, se sont fondues les unes aux autres; l’’interpénétration et l’influence de ces cultures les unes sur les autres, créant ainsi une esthétique propre à cette époque qui continuera de se faire sentir tout au long de l’histoire et encore aujourd’hui, notamment dans les musiques populaires.

L’identité, n’étant jamais ni complète ni définitive, sans cesse alimentée d’une infinité de courants, de ruisseaux et de rivières, ces instrumentistes ont choisi de traiter ces répertoires avec toutes les influences musicales, géographiques, historiques et culturelles que chacun d’entre eux a pu accumuler et qui les constituent.

Détournement et arrangement des répertoires, c’est ainsi que ces musiciens ont souhaité relier ces musiques d’hier à notre monde d’aujourd’hui.

Un CD reprenant ce répertoire vient de sortir, nous les dédicaceront à l’issue du concert.

 

Capture d’écran 2016-03-30 à 08.51.08

 

Vendredi 29 avril à 20h – Film/rencontre/débat

« Les droits de l’Homme, ce n’est pas hier et là-bas, c’est aujourd’hui et ici. On fait le lien… Les droits de l’Homme sont universels. Ils s’appliquent à tout le monde, partout et en tout temps », résume Philippe Coulau. Sous l’égide de la Ligue des droits de l’Homme du Trégor – Goëlo et en collaboration avec la Fabrique à paroles, le Plouézecain organise une soirée débat, le vendredi 29 avril, à Paimpol.

Elle débutera par la projection du film Le procès Pinochet. Trente-sept ans après le coup d’État du 11 septembre 1973 au Chili, ce documentaire relate, audience après audience, le procès de la cour d’assises de Paris.

Le Lannionnais Michel Blin y assistait et sera à Paimpol. Son intervention s’annonce d’autant plus forte qu’il était aussi à Santiago, au moment du coup d’État. À son témoignage, s’ajoutera celui d’Alfonso Valencia. Aujourd’hui installé à Paimpol comme psychothérapeute, il a lui-aussi connu l’emprisonnement puis l’exil en Suisse, avant de rejoindre la France.

 

_________________________________________________________________________________________________________________________

 

dimanche 4oct48e dimanche de la Fabrique : le 1er mai – « poésie et chansons »

La Fabrique à Paroles est ouverte le 1er mai comme tous les 1er dimanches du mois.

Cette fois ce sera de 18 h à 20 h au lieu de 16 h à 20 h (les Dimanches passent à l’horaire de printemps pour laisser aux gens le loisir de profiter des premières belles journées…).

Tous ceux qui le souhaitent pourront venir lire des textes  : poèmes sur le thème de la mer (mais pas que…), textes humoristiques… Tout est ouvert.

Des musiciens se chargeront de petits intermèdes musicaux entre chaque lecture.

On pourra chanter aussi et, 1er mai oblige, on choisira des chansons sur le travail mais, 1er mai oblige, ce sera le travail façon critique et moqueuse.

Et puis, comme à l’habitude on pourra aussi jouer, causer, lire, emprunter des livres, seulement écouter, ou encore ne rien faire du tout.

Gratuit et ouvert à tous. Bar associatif. Qui le souhaite peut apporter des petits trucs à grignoter pour l’apéro.

UN PETIT AVANT-GOÛT DU PROGRAMME DE MAI : musique, rencontre autour du jardin, soirée de soutien pour le Pixie de Lannion, spectacle suite au collectage de paroles réalisé par Ludovic Souliman autour du Trieux.

Lettre-info la semaine prochaine

____________________________________________________________________________

 

Nez en l'air - Pied au solLECTURE PUBLIQUE À 4 VOIX / JEUDI 14 AVRIL À 18 H

au Bar La Cambuse à Kermouster

réalisée par Tiphany Salza à partir d’un collectage de paroles
Durée : 30 mn
Tout public – gratuit

Confortablement installé, laissez-vous emporter dans le massif de Penhoat-Lancerf, lieu remarquable : marécage, forêt, landes, rivière et mer mêlées. Tiphany y a rencontré des gens tout aussi remarquables : ils y travaillent, y habitent, y chassent, y pêchent, s’y promènent, le parcourent, le photographient, le sculptent, s’en souviennent, en prennent soin.

Durant 30 minutes au fil d’images projetées et des voix des 4 lecteurs, vous pourrez vous échapper dans le massif.

Vous pouvez découvrir l’intégralité du Dispositif Photo-Sonore et Petit Objet Editorial à la Maison de l’Estuaire de Plourivo. Nez en l’air – Pied au sol a été réalisé à la demande de la Communauté de Communes de Paimpol-Goëlo.

 

 

 

Klas 2 (2-1)CAUSERIE/ VISITES DE CHANTIERS NAVALS – VENDREDI 15 AVRIL

16 h : visites des chantiers navals de Klass Stelleman et Gilles Conrath accompagné par Guy Prigent. Rendez-vous à La Fabrique à Paroles

18 h : causerie autour du film « Naissance d’un bateau », réalisé par Frédéric Variot, 1984.

Documentaire de 52 mn sur la construction traditionnelle en 1984 du lougre homardier « An Durzhunel » par le charpentier de marine Yvon Clochet de Plouguiel pour le compte de l’École de mer du Trégor. Ce film fut primé par le festival du film documentaire de DZ en 1985 et diffusé sur Canal +, le Musée du bateau et le musée de la Marine.

Le film sera commenté par Guy Prigent, ancien directeur de l’Ecole de mer et les charpentiers de marine présents.

Et pour la convivialité nous vous proposons de terminer par une auberge espagnole (chacun apporte un plat à partager).

Réservation conseillée au : 06 61 22 11 48 – participation libre

 

DSC_0657

Oyé ! Oyé ! ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’IMAGE QUI PARLE – DIMANCHE 17 AVRIL À 16 H 

Vous êtes adhérent, sympathisant, partenaire, artiste, nous vous convions à ce moment

de partage et d’échange autour des actions passées, en cours et à venir.

Pour son organisation, pouvez-vous nous indiquer votre présence au 06 61 22 11 48 ou contact@limagequiparle.org

 

IMG_2194IMG_0154

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Capture d’écran 2016-03-29 à 09.17.08EXPOSITION EPHEMERE « CANULARS DU 1er AVRIL »

PLACE DE LA RÉPUBLIQUE ET VITRINES DES COMMERCES DE PAIMPOL

L’idée est de renouer avec l’esprit des canulars du 1er avril à travers des photographies et des textes, certaines photos peuvent changer de sens à la lecture d’une légende adaptée, d’autres photos peuvent directement donner à interprétation sans texte et on peut aussi semer le doute avec un texte approprié.
C’est dans cet esprit que le club photo de L’image qui Parle et l’association « Histoire d’écrire » se sont associés sur ce projet afin de faire se rencontrer (voire se bousculer) des images et des textes dans le but d’inventer des « canulars » et de construire une exposition éphémère que nous installerons en ville à partir dès le jeudi 31 mars dans les vitrines des commerces de Paimpol.

 

 

 

 

 


 

Capture d’écran 2016-03-28 à 19.18.097e DIMANCHE DE LA FABRIQUE – 3 AVRIL

Poésie et information

A partir de 16 h, comme d’habitude, au dimanche de la Fabrique on pourra jouer, causer, lire ou emprunter des livres, ne rien faire ou encore lire des textes et chanter des chansons.

Le thème du jour, s’agissant des chansons et des textes, sera: « les poèmes mis en musique ». Il y en a beaucoup, mis en musique de si belle manière ! Chacun peut venir avec ses propositions et ses découvertes à partager.

A partir de 18 h 30, une petite causerie aura lieu sur le thème : comment s’informe-t-on ?

Presse papier, locale, nationale, internationale, revues, radios, télés, sites internet, réseaux sociaux ?

Pourquoi ? Comment et sur quels critères ? Du coup, que partageons-nous ? Une information trop unique et commune ? Ou au contraire, une information trop particulière qui nous séparerait les uns des autres ?

Chacun est sollicité pour apporter, et ainsi faire connaître aux autres, ses supports d’informations préférés.


 

Capture d’écran 2016-02-27 à 12.30.44Concert – Les Garagistes de Tréméven / Samedi 12 mars à 20h30

Attention les Garagistes de Tréméven voient rouge ! et promet un répertoire poético-bio-rigolo

Mais que se passe t-il ? Voilà que ces derniers mois tous les cadrans du tableau de bord de leur répertoire sont passés dans le rouge. S’il y a le rouge sang et vif de la colère et de l’indignation, il y a aussi et sans modération le rouge rosé du vin, de l’émotion et de la poésie.

Durée : 1h

Réservation conseillée au 06 61 22 11 48

Participation libre

©RenaudLeroy


 

Atelier d’écriture ouvert à tous / Mardi 15 mars à 20h30Photo histoire d'écrire

L’atelier d’écriture de Paimpol, « Histoire d’écrire », et les photographes de l’association L’image qui Parle proposent à tous une soirée ludique le 15 mars. Le principe est simple : à partir des photographies proposées par les photographes, les « écrivants » d’un soir rédigent un titre et une légende qui « détourne » l’image. Le but du jeu est le rire, le sourire, la surprise, la poésie, l’étrangeté,… Aucun talent particulier n’est requis. Seule l’envie de découvrir et de s’amuser est de mise.

Les deux associations ont pris l’habitude de travailler ensemble : soit les « écrivants » proposent des textes que les photographes illustrent, soit, comme cette fois, les photographes proposent leurs images avec lesquelles les « écrivants » s’amusent : un jeu de ping-pong inspirant pour les uns comme pour les autres. Les résultats de cet atelier seront exposés en ville le 1er avril prochain place de la république et dans les vitrines et les commerces du centre ville qui voudront bien s’y associer, une sorte de jeu de piste pour rire qui ne durera, par principe, qu’une seule journée.

 

_IGP0438

Christian Lameul, l’animateur du club photo de l’ »Image qui parle » explique ; « avec les photographes, nous avons fait une 1ère exposition éphémère dans la ville le 1er avril 2014. L’année suivante, nous avons exposé nos canulars photographiques avec Histoire d’écrire. Cela amène les photographes à proposer des images inspirantes, un peu énigmatiques. Voir une image détournée est toujours un vrai plaisir. On s’aperçoit à quel point une même photographie peut inspirer des textes absolument différents et que l’on peut lui faire dire à peu près tout. Cela nous invite aussi à une réflexion sur l’image… ».

L’atelier d’écriture se retrouve également parfaitement dans cette aventure : « le principe d’un atelier d’écriture, est d’écrire « sous contrainte ». Le terme de contrainte peut rebuter mais, en réalité, c’est bien elle qui nous donne le déclic et l’envie d’écrire. Réagir à des propositions qui nous viennent de l’extérieur nous permet de sortir de nous-mêmes. C’est très inspirant : on se surprend soi-même et on est surpris par les autres. Le plaisir que l’on y trouve est autant d’écrire que d’écouter ce que les autres ont écrit dans les mêmes conditions que nous ».

 

Plus d’informations : pour Histoire d’écrire, 06 08 42 15 04 ; pour L’image qui Parle, 07 60 85 73 40

_________________________________________________________________________________________________________________________

 

Nez en l'air - Pied au sol

 

Lecture Publique à 4 voix / samedi 5 mars à 11h

au Bar de la Mairie de Plourivo dans le cadre du salon du livre organisé par « Lire à Plourivo »

réalisée par Tiphany Salza à partir d’un collectage de paroles
Durée : 30 mn
Tout public – gratuit

Confortablement installé, laissez-vous emporter dans le massif de Penhoat-Lancerf, lieu remarquable : marécage, forêt, landes, rivière et mer mêlées. Tiphany y a rencontré des gens tout aussi remarquables : ils y travaillent, y habitent, y chassent, y pêchent, s’y promènent, le parcourent, le photographient, le sculptent, s’en souviennent, en prennent soin.

Durant 30 minutes au fil d’images projetées et des voix des 4 lecteurs, vous pourrez vous échapper dans le massif.

Vous pouvez découvrir l’intégralité du Dispositif Photo-Sonore et Petit Objet Editorial à la Maison de l’Estuaire de Plourivo. Nez en l’air – Pied au sol a été réalisé à la demande de la Communauté de Communes de Paimpol-Goëlo.

 


 

030166ème dimanche de la Fabrique / le 6 mars à partir de 16h

Et si on dégustait un peu ?

Ce prochain « Dimanche de la Fabrique » aura pour thème « autour de » : la gastronomie, la bouffe, la bouffetance, la bectance, la goinfrerie, la nourriture en bref.

A partir de 16 h, comme d’habitude on pourra jouer, causer, lire ou emprunter des livres, ne rien faire ou encore lire des textes et chanter des chansons sur le thème du jour.

Comme ils sont nombreux les poètes et/ou auteurs de chansons qui ont parlé de la bouffe ou de la boisson ! A vos souvenirs de textes et de chansons ! Et puis, il y a des recettes de cuisine qui peuvent être lues comme des poèmes magnifiques. Il y a aussi des livres de cuisine qui sont beaux comme des ouvrages d’art ou des livres d’histoires : les apporter pour les faire connaître !

Après que tous se seront ainsi mis en bouche, vers 19 h, commencera la dégustation. L’idée serait que chacun propose sa spécialité la plus exotique ou au contraire la plus locale à faire goûter aux autres (en petite quantité, petite portion, pour une dégustation, façon tapas). Pour ce faire, exceptionnellement, la Fabrique à paroles restera ouverte jusqu’à 21 h.

Les participants se feront cuisiniers, goûteurs et/ou commentateurs des saveurs qui leur seront proposées.

Et on pourra échanger nos recettes respectives. Pas si bête…

ouvert à tous et gratuit

 


 

 

LE BARRAGE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL A KERNE UHEL TREMARGAT FOURNIT SON ELECTRICITE A ENERCOOPCauserie / Vendredi 4 mars à 18h30

La transition énergétique ?

Elle est déjà là.

Que peut-on faire ? Tout est-il bon à prendre ?

La région de Paimpol participe à la transition énergétique, avec, par exemple, l’hydrolienne posée au large de Bréhat, ou les éoliennes dans la baie de ST Brieuc, ou encore les panneaux solaires sur les toits.

Dans la causerie, 2 sujets seront plus particulièrement discutés :

> la fourniture d’électricité renouvelable par ENERCOOP : comment est-il possible de fournir à toute personne intéressée une électricité 100 % renouvelable et coopérative ?

> l’arrivée des compteurs LINKY : l’approche sera pragmatique et concrète pour aider les personnes présentes à se faire une idée sur les compteurs Linky, sans préjugés mais aussi sans tabous. Pour ce volet, Pour compléter l’approche d’ENERCOOP, une personne d’ERDF présentera le compteur Linky et une personne électro hypersensible viendra témoigner.

Et puis nous aurons faim après toutes ces infos et discussions alors une petite auberge espagnole sera la bienvenue pour ceux qui le souhaitent (chacun apporte un plat à partager).

Gratuit


 

film

Dimanche 24 janvier

16H – Film Solutions locales pour un désordre global de Coline Serreau
durée 1h53

Participation libre – réservation conseillée

Caméra au poing, Coline Serreau a parcouru le monde à la rencontre de femmes et d’hommes de terrain qui expérimentent un peu partout, avec succès, de nouveaux systèmes de production agricole, réparent les dégâts environnementaux, et participent à garantir une sécurité alimentaire pour tous.

« Il faut montrer qu’il existe des solutions, faire entendre les réflexions des paysans, des philosophes et économistes qui, tout en expliquant pourquoi notre modèle de société s’est embourbé dans la crise, inventent et expérimentent des alternatives. » Coline Serreau

Un film éclairant, et plein d’une énergie contagieuse !

 

 

 

Capture d’écran 2016-01-11 à 15.32.03

 

18H / Présentation par Manuelle Campos du livre

Un million de révolutions tranquilles

de Bénédicte Manier

Lasse d’entendre qu’aucune alternative n’était possible au libéralisme économique, Bénédicte Manier, journaliste, a pris son bâton de pèlerin et sillonné la planète. Les fruits de son périple sont exaltants ! Il existe bien de par le monde des citoyens qui ont mis en place d’autres manières de consommer, de commercer, d’échanger, de cultiver, de vivre… qui se sont affranchis du modèle consumériste, créant parfois leur propre monnaie, leurs banques, gérant eux-mêmes leur approvisionnement en eau et en énergies, reverdissant le désert ou organisant de nouvelles façons de travailler ensemble. Ces multiples initiatives, l’auteur les décrit. Il n’y a que des citoyens ordinaires mais animés d’une volonté extraordinaire qui tentent de répondre aux problèmes qui leur sont posés localement (manque d’eau, de nourriture ou de logements, terres polluées?). En Inde, en Afrique, aux États-Unis, en Europe, ce livre dessine ainsi les frontières de cet « autre monde possible ». Un livre au format original qui prétend devenir un livre cadeau que l’on s’offre comme un porte bonheur, un talisman.


 

Capture d’écran 2016-01-11 à 15.02.24

 

 

Un mur de souhaits en photos, ça vous dit ?

voici quelques uns des portraits et voeux pris lors du « dimanche de la fabrique », cela nous a donné envie de continuer afin de constituer un « mur de souhaits » le plus grand possible et avant la fin du mois le photographier et l’envoyer à la presse, si cela vous tente plusieurs dates de rendez-vous à la fabrique pour les prises de vues :

samedi 16 janvier de 10h à 12h

samedi 23 janvier de 10h à 12h
N’hésitez pas à venir accompagné,

 

 

 

 

 


 

Capture d’écran 2016-01-11 à 15.15.51

 

Rencontre dimanche 17 janvier 18h à La Fabrique à paroles

 

Il y a quelques jours Danielle Coadou lançait l’idée d’une rencontre suite à la projection du film « Demain » qui aura lieu au ciné breiz de Paimpol vendredi 15 à 20h30 et dimanche 17 janvier à 15h45.  lien Ciné Breiz

voici ce que dit Danielle :
« C’est le début de l’année, c’est donc le moment de formuler des souhaits, surtout de les partager…j’aimerai partager avec vous mes envies d’agir à mon niveau pour rendre le monde dans lequel nous vivons meilleur !
Cette année sera l’année du mouvement et de la joie dit-on un peu partout, le monde bouge…
Allez voir Demain Le Film et vous aussi vous aurez envie d’agir, vous aussi aurez envie de partager des initiatives nouvelles pour rendre notre monde meilleur!  »

Alors si vous avez envie d’échanger, d’agir, de bouger et bien rendez-vous dimanche 17 janvier à 18h à La Fabrique à Paroles suite à la projection du documentaire.

 

 

 

 


 

4e dimanche de la Fabrique : le 3 janvier 2016 à partir de 16h

 

C

Au programme : comme à chaque fois, des rencontres, des jeux, des chansons à partager, des livres à feuilleter et à emprunter.

A cette occasion venez écrire votre voeux pour 2016, nous vous prendrons en photo et ferons un mur de voeux avec votre portrait et votre souhait.

A partir de 18 h, l’idée est de se réunir autour d’un thème commun. Ce dimanche, ce sera : « autour des jardins ».

Tous les jardiniers ou personnes interessées par le jardin sont invités à venir se rencontrer autour de ce qu’ils font et de ce qu’ils voudraient faire, l’occasion d’échanger des bons plans avant, peut-être, d’échanger de bons plants… : créer des liens, c’est toujours l’idée qui fonde les rencontres des dimanches de la Fabrique. Si les jardiniers ont des ouvrages qu’ils souhaitent faire connaître à leurs homologues, ceux-ci sont les bienvenus.

Selon l’heure à laquelle les gens se retrouvent à la Fabrique, ce sera goûter et/ou apéro. Bar associatif et auberge espagnole (ceux qui le souhaitent apportent quelque chose à grignoter).

Pratique : La Fabrique à Paroles, rue de Run Baëlan, le dimanche 6 décembre, de 16 à 20 h, entrée libre.

 

 


 

L’image qui Parle et Des Figures dans le cadre de l’opération Cinéma Nomade

Capture d’écran 2015-11-19 à 18.45.33

organisé par le service action culturelle du Conseil Départemental

des Côtes d’Armor présentent

 

 

Capture d’écran 2015-11-16 à 15.06.01

 

La Fabrique à Films

courts métrages réalisés par 6 jeunes réalisateurs de 11 à 17 ans

Samedi 05 décembre à 18h à

Escouto can plaou – Camlez

2 convenant Cornic

contact : 06 70 56 84 61

 

Mercredi 9 décembre à 16h à La K’Fet de Paimpol

(séance réservée aux jeunes de la K’Fet)

et

Samedi 12 décembre à 20h30 à la Fabrique à Paroles

Délicieux courts métrages de 6 jeunes réalisateurs âgés de 11 à 17 ans.

Nous nous sommes rencontrés. Ils ont apprivoisé ce médium et ce qu’ils pouvaient bien vouloir en faire. Puis ils ont goulument réalisé LEURS films.

En présence de 2 ou 3 jeunes réalisateurs

Réalisateurs: Bleuenn Le Bohec – Célestin Menguy – Joy Rivière – Zora-tchalaï Puech – Clément Bénis et Chloé Lameul.

contact : 06 61 22 11 48 ou contact@limagequiparle.org

Durée : 55 mn – Gratuit

 

affiche sans date 13plumes_2motos_1piano-3

 

13 plumes, 2 motos, 1 piano

 

Samedi 05 décembre à 20h30 à Escouto can Plaou

projection du film documentaire

réservation conseillée : 06 70 56 84 61 – tarif : 3 €

 

Vendredi 11 décembre à 20h30 à La Sirène de Paimpol

projection/spectacle avec les jeunes ayant participé au film et Madeg Menguy à la musique

En présence de Nelly Sabbagh

 


 

BeauMékongFlyerBeau Mékong par La Cie La belle Inutile

film / photos / textes / musique / danse

Dimanche 13 décembre à 16h

 

Beau Mékong retrace le voyage de quatre amis Bretons au long de ce fleuve qui descend de l’Himalaya jusqu’en mer de Chine, traversant notamment le Laos et le Cambodge. Ils empruntent des jonques, des tyroliennes, quelques bus et motos, mais font surtout du vélo. Ils croisent des pêcheurs, des paysans, quelques éléphants, davantage de buffles, des moines, et beaucoup de citadins. Ils parcourent des morceaux d’histoire depuis Angkor, la colonie, les Khmers rouges jusqu’au présent de la mondialisation.

Beau Mékong est un spectacle aux multiples dimensions, alternant films, photos, textes et musique. On y danse, on y apprend à jouer au tot sey, on raconte en s’amusant la vie d’un monde pas si lointain.

Avec Vanda Benes, Jacques Demarcq, Christian Prigent, Rachel Stella.

Films de Rachel Stella, poèmes de Christian Prigent, textes et photos de Jacques Demarcq extraits de Phnom Poèmes (éditions Nous, 2017).

Une création collective de la compagnie La belle inutile

Tout public à partir de 10 ans

Durée environ 1 heure – participation libre

réservation conseillée au 06 61 22 11 48


 

Capture d’écran 2015-10-05 à 15.34.05

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Capture d’écran 2015-08-07 à 13.15.29

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Jeudi 6 août à partir de 18h à La Fabrique à Paroles de Paimpol

 

affiche Nez en l'air

18h

Lecture publique à 4 voix : Nez en l’air – Pied au sol
réalisée par Tiphany Salza à partir d’un collectage de paroles
Durée : 30 mn
Tout public

Confortablement installé, laissez-vous emporter dans le massif de Penhoat-Lancerf, lieu remarquable : marécage, forêt, landes, rivière et mer mêlées. Tiphany y a rencontré des gens tout aussi remarquables : ils y travaillent, y habitent, y chassent, y pêchent, s’y promènent, le parcourent, le photographient, le sculptent, s’en souviennent, en prennent soin.

Durant 30 minutes au fil d’images projetées et des voix des 4 lecteurs, vous pourrez vous échapper dans le massif.

Vous pouvez découvrir l’intégralité du Dispositif Photo-Sonore et Petit Objet Editorial à la Maison de l’Estuaire de Plourivo. Nez en l’air – Pied au sol a été réalisé à la demande de la Communauté de Communes de Paimpol-Goëlo.

 

 

Et pour la convivialité à partir de 19h : auberge espagnole (chacun apporte un plat à partager)

Capture d’écran 2015-08-01 à 12.24.39

  

  20h30 

  Projection ciné-échanges : « 13 plumes, 2 motos, 1 piano »
Rencontre avec Nelly Sabbagh réalisatrice à l’issue de la séance
réservation conseillée
Durée : 1h
Tout public à partir de 5 ans
Participation libre

Ils sont 10, ils ont entre 11 et 18 ans sur le littoral du Goëlo, ils se racontent

 

 



Capture d’écran 2015-07-27 à 20.23.49Capture d’écran 2015-07-27 à 20.06.03

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Capture d’écran 2015-07-13 à 17.36.23

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2015-05-05 à 19.18.44

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Capture d’écran 2015-05-04 à 12.52.30Capture d’écran 2015-05-05 à 19.00.29

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 


Nous sommes heureux d’accueillir Dimanche 16 novembre à La Fabrique à Paroles, l’association Pierre Loti pour une rencontre/lecture.
17h – ouverture des portes pour découvrir des documents anciens et photographies sur Pierre Loti autour d’une boisson chaude offerte par l’association Pierre Loti

18h – Rencontre/Lecture (durée 1h)

L’entrée est gratuite.

Capture d’écran 2014-11-02 à 18.07.26


Capture d’écran 2014-10-06 à 17.28.28

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


A partir du dimanche 26 octobre à La Maison de l’Estuaire de Plourivo

Venez découvrir le dispositif NEZ EN L’AIR – PIED AU SOL

pièce Photo-Sonore et Petit Objet Editorial basés sur un collectage de paroles mené auprès des usagers du Massif de Penhoat-Lancerf (site du Conservatoire du Littoral).

Ce dispositif fait suite à une commande de la Communauté de Communes de Paimpol-Goëlo et nous avons souhaité collaboré avec Tiphany Salza, artiste avec qui nous avons déjà effectué un travail de collectage de paroles sur l’histoire de notre lieu « La Fabrique à Paroles ».


Collectage de parole et d’image – Rencontre autour de la première étape de travail du projet « Bac à Sable »

L’image qui Parle a souhaité faire appel à Lucie Lemaitre et Nelly Sabbagh (artistes collecteuses de parole et d’image) afin de porter un regard et une sensibilité artistiques sur nos représentations de la mer.

Nous vous proposons de venir les rencontrer VENDREDI 10 OCTOBRE à 18H pour découvrir les premières images. Lucie et Nelly vous expliqueront leur rencontre, leur manière de travailler. Nous souhaitons que ce moment soit simple et convivial et pouvoir échanger avec vous sur leur pratique artistique, ce que veut dire collecter, comment se déroule une création…

Et à 19h30 – Auberge espagnole (chacun apporte un plat à partager) pour continuer à discuter et partager les plats apportés.

 

 


Jeudi 24 juillet 
Thème de la soirée : Rencontre avec des producteurs locaux
IMG_0013IMG_0018

 

 

 

 

 

 

15 h/17h : atelier photo (sténopé et photogramme)

adhésion à prix libre, réservation
au 07 60 85 73 40 , places limitées à 10 personnes

A partir de 18 h

Ouverture en musique avec Coquillages et Crustacés, chansons françaises

rencontres avec les producteurs

  • Pascal Daniel : pain bio et les paniers du bocage
  • ESAT de Plourivo : légumes bio
  • Arnaud Diétrich : vins bio
  • Manou Lissilour de la chèvrerie de Plouézec

A partir de 19 h : apéro en musique

A partir de 20 h : l’ostréiculture dans la baie de Paimpol

  • Présentation en images par Guy Prigent (Ethnologue) de l’histoire de l’ostréiculture de la baie de Paimpol
  • Présentation de l’ostréiculture aujourd’hui (film) par l’association Istr.com.

A partir de 21 h : auberge espagnole (chacun apporte un plat à partager)

Le bar associatif proposera des boissons, il faut juste devenir adhérent usager ou actif de L’image qui Parle (adhésion et boisson en prix libre)


Voyages sonoresLe collectif de L’image qui Parle lance
les rendez-vous de La Fabrique à Paroles tous les jeudis 
du 17 juillet au 28 août à partir de 18 h
 
 
Au programme : des rencontres avec des producteurs locaux, des artistes, de l’exposition, des jeux de société, du conte, de la musique, de la lecture, des écoutes sonores…. et bien d’autres surprises… Vous pourrez prendre un verre au bar associatif et vous installer sur un transat.
 
Où trouver les infos : toutes les semaines dans la presse locale, sur notre site, sur la page Facebook, sur le site de l’office du tourisme et par mail si vous êtes déjà inscrits.

LOGOgrimoires Jeudi 17 juillet – Jouer avec Grimoires
 
 

Il s’agit d’une soirée jeux animée par l’association Grimoires de Pleudaniel. Forte d’une ludothèque de plus de 200 jeux, « Grimoires » a pour vocation la promotion des cultures de l’imaginaire et l’organisation de rencontres ludiques et intergénérationnelles autour des jeux. Yoan et Delphine Lemonnier organisent 2 fois par mois à Pleudaniel des soirées jeux gratuites et ouvertes à tous. Jeudi prochain, ils se délocalisent donc à Paimpol : « ce que l’on souhaite, c’est faire découvrir la très grande variété des jeux qui se créent chaque année (plusieurs centaines) et que les gens ne trouvent pas en supermarché. Nous sommes un peu des passeurs : on évite aux gens d’avoir à lire les règles du jeu. On les leur explique et le jeu commence très vite. Le jeu, c’est aussi le moyen de faire se réunir autour d’une même table des gens très différents, qui ne se connaissent pas forcément au départ et se rencontrent en jouant ».

Pratique : Jeudi 17 juillet. La fabrique à paroles, rue de Run Baëlan. Animation gratuite et ouverte à tous. La soirée commencera à partir de 18 h et se poursuivra par une auberge espagnole et/ou pique-nique (chacun apporte quelque chose à partager avec les autres joueurs). Apéritif et boissons prévus sur place en prix libre. Contact : 06 61 22 11 48

Site de Grimoires 


 

Capture d’écran 2014-06-10 à 08.27.33
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Capture d’écran 2014-06-16 à 17.34.37
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Capture d’écran 2014-06-03 à 09.45.14Jeudi 19 juin à 18h30 – Tamatam Voyage sonores de Reykjavik à Istanbul
 

Qu’est ce que Tamatam Voyages Sonores de Reykjavík à Istanbul ? 

Tamatam Voyages Sonores est un voyage à travers 16 pays d’Europe réalisé par Tristan CAILLER et Mélanie GOURDON. Partis en stop pendant 10 mois de l’Islande à la Turquie avec un enregistreur numérique en poche, nous nous sommes laissés volontairement guider par les personnes rencontrées avec une question: quelle ambiance sonore souhaiteriez vous nous faire partager, quel son pourrions-nous enregistrer? Le fil rouge: l’émotion ressentie au moment de l’enregistrement.

Petit avant-goût : cliquez ici

Résultat, 300 photographies sonores et de nombreux témoignages ont été enregistrés pour donner à entendre une Europe des citoyens. De ce contenu, nous proposons plusieurs créations sonores dont un carnet de voyage sonore en écoute : « De Reykjavík à Istanbul, carnet de voyage sonore ». Enregistrements de paysages et de rencontres pour se conter l’Europe

Entrée gratuite – Réservation conseillée – jauge limitée en places

contact : 06 61 22 11 48

Une soirée pleine d’écoute, de partage, de voyage..

IMG_0155

IMG_0154IMG_0153
IMG_0152
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
IMG_2196
IMG_2194
 
 
 
 
 
 
 
 

Exposition éphémère « Poissons d’Avril »
organisée par les adhérents du Club-photo du 1er au 6 avril à Paimpol
 
Comme il est de coutume de faire des plaisanteries le 1er avril, de coller un poisson dans le dos des personnes que l’on rencontre ce jour là et de s’amuser les uns des autres, à cette occasion le club-photo de l’association a le projet de divertir les passants de Paimpol en affichant un peu partout sur le port et les rues adjacentes des photos de poissons. Ceci a également pour but d’évoquer l’activité de pêche passée et présente de la ville et de son port.

Vous pourrez déambuler pour voir ces poissons insolites

Quai Duguay-Trouin, quai Morand, place de la République, rue de Romsey, place du Martray, rue de l’Eglise, rue de la Vieille Poissonnerie, rue des Huit Patriotes, place Gambetta, rue Saint-Vincent, et sur la passerelle le long du Quinic (entre l’Office du Tourisme et la place Gambetta).

Projet initié par Fanny Tournier adhérente du Club-Photo.

 

Poissons 20 30 _ (14)le monde de nemo
Targeur (Zeugopterus punctatus)
 
 
 
 
 
 

 
FORMATION : Les stratégies de mobilisation des habitants
Capture d’écran 2014-02-27 à 12.12.50
 
Du 7 au 11 juillet 2014 à La Fabrique à Paroles – Formation animée par Tanguy Hoanen de L’escargot migrateur.
Ce stage s’adresse à des professionnels intervenant auprès des habitants, et souhaitant générer plus de rencontres, aller plus loin dans la construction collective.
Des professionnels qui souhaitent en découdre avec le sens de leurs actions, s’interroger sur les questions de transformation sociale.
toutes les infos : cliquez ici
 
« Stratégie de mobilisation des habitants », formation d’une semaine qui ouvre l’esprit critique sur nos pratiques participatives dans tous les domaines. Petit témoignage suite à cette formation :
« Ce que j’ai vécu cette semaine avec l’Escargot Migrateur, c’est tout d’abord une merveilleuse aventure humaine. Les outils proposés sont très riches et me donnent l’envie de creuser toutes les possibilités. Je sens qu’avec le collectif de L’image qui Parle, ça va trop le faire, et que nous allons avoir tous ensemble plein d’idées. Pour le moment il m’est difficile de dire quoi et comment, j’ai besoin de digérer, de réfléchir et de beaucoup lire.
Cette formation m’a rempli d’espoir, grâce à tout ce partage de savoir de la part de Tanguy et de tous les participants. Toute cette semaine de découverte, d’apprentissage, de jeux, d’écoute et de bienveillance me donnent des ailes pour aller encore plus loin.
Elle m’a aussi apporté de la confiance en moi, sur ce que je suis, qu’il n’y avait pas que l’expérience et le savoir mais aussi ce que l’on est et cela me fait du bien, moi qui doute tout le temps.
Maintenant je vais aller plus en profondeur et ne plus avoir peur de l’engagement face aux politiques. Je vais continuer ma quête auprès des « gens », j’aime bien ce mot « les gens » et continuer de me battre pour donner la parole et renforcer les liens.
Un grand grand merci à Tanguy, Marion, Lucie, Lucile, Boris, Tom, Aude, Sophie et Christian pour tous ces moments partagés. Ils sont précieux… »
Le Télégramme Escargot Migrateur

 
agri 1-23EXPOSITION PHOTO – Reportage sur 2 exploitations légumières
du 9 février au 23 février 2014 à La Halle de Paimpol
 
Le Groupement primeuristes Goëlo Trégor (un peu d’histoire cliquez ici) qui deviendra l’UCPT (union des coopératives Paimpol Tréguier) fête ses 50 ans et a souhaité exposer les photographies réalisées par Christian et Patricia de L’image qui Parle qui ont suivi durant plusieurs mois une agricultrice et un maraîcher.
 
C’est la première étape d’un travail photographique en noir et blanc sur les métiers du secteur primaire qui a été initié dans le cadre des journées de Mer et du Littoral par le Comité Départemental des Pêches et qui comporte aussi des reportages sur la pêche et l’ostréiculture.
 
 
Jours et horaires d’ouverture de la Halle :

Dimanche 9/02 de 14h à 19h Vendredis 14 et 21/02 de 16h à 20h Samedis et dimanches 15, 16,22 et 23/02 de 14h à 19h.


 

C'est dans la boîte (glissées)EXPOSITION PHOTO – « C’est dans la boîte » du 19 janvier au 16 février 2014

Dimanche 16 février à 16h projection du film d’animation réalisé lors de l’atelier participatif du 19 janvier entre les habitants et Pascal de la Cie LBobo.

Dimanche 19 janvier 2014 à 16h – GRATUIT

La Compagnie Lbobo présente une intervention marionnettico-photographique où il s’agit de faire vivre des objets à travers la photo, montrer comment un film en « stop motion » se réalise.
« C’est dans la boîte » est une exposition photos où les objets ont été mis en scène comme des natures mortes puis mis en mouvement pour arriver à la création
de film d’animation. Cette exposition est le résultat d’un atelier photographique réalisé par les élèves de Terminale STAV du lycée de Kernilien à Plouisy et Pascal Hournon, marionnettiste pour la compagnie LBOBO, coordonné par Solange Reboul photographe pour GwinZegal et Brigitte Guéguen, enseignante ESC.
Jours et horaires d’ouverture :
vendredi, samedi et dimanche de 15h30 à 18h30

De très jolis articles de presse suite à l’intervention de Pascal de la Cie Lbobo : cliquez ici

Film d’animation réalisé par Pascal de la Cie LBobo ici


8.11

EXPOSITION PHOTO – Le Festival des Bénévoles du 20 décembre au 12 janvier

Plus d’un millier de bénévoles au Festival du Chant de Marin, comment faire, il était impossible de tous les suivre. Alors nous avons fait le choix de présenter des ambiances. Nous avons eu envie de montrer toute cette énergie, cette bonne humeur, cette envie d’être là tous les ans comme un rendez-vous à ne pas manquer. A chaque fois la même réponse « on est content d’être là et de partager ensemble ce moment de fête, on sera fatigué mais tellement heureux ».

Infos pratiques : jours et horaires d’ouverture

vendredi, samedi et dimanche de 15h30 à 18h30

Nous remercions l’Office du Tourisme de Paimpol qui accueille un partie de l’exposition.

Ouverture pendant les vacances de Noel :

Du lundi au samedi de 9h-30 à 12h30 et de 14h à 18h30.

Fermé les après-midis des 24 et 31 décembre.


 

NOËL PREND SES QUARTIERS  – Dimanche 22 décembre de 17h à 21h

Et voilà après Vide-Greniers/Vie de Quartier, la rue de Run Baëlan va à nouveau s’animer avec nos voisines et voisins pour vous offrir un joli moment de partage.

Un petit avant-goût du programme : décoration insolite en rue, soupe participative (venez avec votre légume), studio photo, light painting et un spectacle

on vous en dit plus très vite…


 

Vous êtes créateur d’entreprise, indépendant, salarié autonome, artiste venez partager une journée de travail à La Fabrique à Paroles. 

Journée Jelly organisée par la:matrice de St Brieuc (espace de coworking)

Jeudi 19 décembre de 10h à 17h et de 12h30 à 14h un temps d’échange avec Pierre Allée de la:matrice sur le thème :  « utilisation de Facebook pour la promotion de votre activité professionnelle et/ou artistique ».

Jelly est le nom donné par ses fondateurs à un concept novateur de travail en commun. Ces initiatives permettent à des travailleurs indépendants ou des salariés télétravailleurs de se réunir ponctuellement pour exercer leur activité normale mais dans un cadre différent, propice à l’échange et à l’entraide.

Ces rendez-vous sont l’occasion, pour les créateurs d’entreprises, les indépendants, les salariés autonomes, les dirigeants en exercice, de se rencontrer et de s’extraire de leur cadre de travail habituel.

Un Jelly est un mélange de travail, de discussion, de comparaisons d’idées, de partage de connaissances, d’entraide, qui peut mener à l’élaboration de nouveaux projets ou à des collaborations. Il peut aussi ne servir à rien d’autre qu’à rompre un certain isolement tout en maintenant son activité professionnelle classique.

Pour participer, il suffit d’apporter son équipement de travail et de la bonne humeur. L’événement est gratuit. Les horaires sont libres. La connexion Wi-Fi est mise à disposition.

Plus d’informations sur cette journée au 06 61 22 11 48 ou par mail à contact@limagequiparle.org  – sur la:matrice sur leur site internet :                http://www.la-matrice.org/// Tél. : 02 96 42 84 40


 

ESSCapture d’écran 2013-10-30 à 16.23.46

Rencontres de l’économie sociale et solidaire du DIMANCHE 24 NOVEMBRE DE 14H à 19H

Dans le cadre du mois

de l’économie sociale et solidaire, plusieurs associations de Paimpol et de la région alentour invitent toutes les personnes intéressées à découvrir leurs réalisations et leurs projets et à échanger sur le thème des m

odes de consommation et/ou de production alternatives et solidaires.

L’image qui Parle

L’Image qui parle est l’association en charge de la coordination de l’évènement et de son accueil dans son lieu, « la Fabrique à Paroles ».

 

L’association l’image qui parle est née de l’envie de mettre la rencontre, l’échange et le partage au cœur de sonprojet au travers d’actions artistiques et culturelles. Elle dispose d’un lieu culturel à Paimpol qui constitue un cadre convivial d’échange et de création. Contact : 06 61 22 11 48

Ar baner mad

Ar baner mad est un groupement d’achat qui permet d’ors et déjà à une douzaine de familles de passer des commandes groupées de produits secs et conserves bio. Au delà de ses 4 à 5 commandes annuelles, Ar baner mad est aussi un support à organiser de la rencontre et à fabriquer des liens. Elle cherche à étoffer ses activités dans la région de Paimpol et le Trégor-Goëlo. blog : http://arbanermad.over-blog.com – emmanueldenecker@gmail.com

L’ESAT de Plourivo

L’Etablissement et Service d’Aide par le Travail de Plourivo appartient au secteur médico-social. Depuis 3 ans, l’ESAT emploie 47 ouvriers souffrant de handicap psychique. 15 d’entre eux produisent des légumes bio sous tunnel ou en plein champs (les 1ères terres bio de la commune !) et les proposent en vente directe sous forme de paniers, sur place ou en livraison. Contact : 02 96 55 41 30 –

Les jardins de Kernoa

L’association des jardins de Kernoa a pour but de créer, d’organiser, de gérer et d’animer des jardins cultivés à la fois en commun et par chacun des 12 jardiniers qui en font partie. Elle dispose d’un terrain depuis fin avril 2013 et a déjà à son actif une production importante (bio), l’organisation d’évènements qui changent les relations de voisinage dans le quartier et des rencontres « fructueuses » (plantation d’un verger, entre autres) avec les enfants des écoles voisines. Contact : 06 08 42 15 04

Le comité de jumelage et son SEL

Le SEL, Système d’Echange Local, est une émanation du comité de jumelage Paimpol/Romsey. Créé récemment, il est un moyen pour les adhérents du comité d’échanger objets, produits, services et savoirs-faire. Ce SEL qui s’est rapproché de celui de Lanvollon, a pour vocation à prendre son autonomie et à se développer. Le comité de jumelage, quant à lui, a pour but de faciliter les échanges entre les citoyens de deux villes jumelées et permet à des gens qui n’auraient pas les moyens de voyager et de rencontrer dans les meilleures conditions qui soient des personnes de cultures différentes. Contact : 02 56 42 10 47

Le forum citoyen Leff ar Mor

Le Forum Citoyen Leff Ar Mor est une association indépendante d’expression et d’animation citoyenne sur le territoire de la communauté de communes de Lanvollon-Plouha. En décembre 2003, le premier conseil citoyen français se crée et s’organise en groupes de travail qui réfléchit à différents thèmes : le développement économique, les solidarités, la jeunesse, l’environnement, la communication, les transports, l’identité du territoire. Ce « conseil » se transforme en forum en 2010 et fêtera ses 10 ans d’activités le 30 novembre.  Il vient de mettre en place un SEL. Comment ça marche et quels en sont les effets ? forumcitoyen.net


 

Capture d’écran 2013-10-30 à 16.12.20Conférence/Débat avec Alain Duez fondateur de l’âge de faire. SAMEDI 9 NOVEMBRE à 20H30

Si vous ne pouvez pas vous rendre à Paimpol voici les autres lieux possibles

Jeudi 7 novembre à 18h au Pub le schooner de Pontrieux et à 20h30 au bar l’Aigle noir de Tréguier.

Vendredi 8 novembre à 16h30 au Café de Pays le Kergarner de Lanloup et 20h30 au Centre Jean Savidan de Lannion

Samedi 9 novembre à 17h à la salle des fêtes de Ploubazlanec et 20h30 à Paimpol

 

 


 

La Ferme Marine

     PROLONGATION DE L’EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE – MER ET LITTORAL

toutes les infos en cliquant ici

 

 

 

 


1308_LAFABRIQUEAPAROLE_fly_10x15_WEB-2

 Capture d’écran 2015-09-10 à 12.11.36

               

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plusieurs collectages sont en cours : Tiphany et Magaly sont à la recherche de l’histoire de notre lieu « Et avec ceci? » Histoires à la carte ,

Gaspard notre crieur public récolte les récits et anecdotes sur la mer et Patricia va à la rencontre de pêcheurs, ostréiculteurs et agricultrices.



escalier du port

 

 

LES STAGES PHOTO DE L’ETE

cliquez ici

 

 


 

Une très belle soirée à l’Esat avec une ambiance festive et conviviale. Tous les ingrédients étaient réunis entre la musique, la danse et l’exposition photo.

Nous étions très heureux de pouvoir partager ce moment et d’exposer sur un lieu de travail qui devient pour un instant un endroit de fête.

 

concert et expo conert-expo

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’ESAT de Plourivo – CONCERT ET EXPOSITION de Christian sur la scène musicale locale

Lundi 25 mars à partir de 17h et concert à 19H30

Avec Daniel Frohard, Directeur de l’ESAT et son équipe nous souhaitons pouvoir contribuer au croisement des publics et proposer des actions communes pour ensuite susciter l’envie de découvrir d’autres espaces.

Ouest France

 

 

 

site2

Noktam

 

11 STAB 3

Eleven Stab

 

Cargo 1CUMBIA 1

 


 

 

DECOUVERTE DU STÉNOPÉ

Atelier sténopéAprès la fabrication des sténopés avec différentes boîtes (café, gâteau, lait maternisé…),

il nous faut un peu de patience pour que la lumière entre dans la chambre noire et impressionne le papier.

atelier sténopé

 

 

 

 

 

 

Et voilà le résultat…

atelier sténopéIMG_1927IMG_1929atelier sténopé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

stage organisé par Christophe Mandeville – Animateur de la K’Fêt à la ville de Paimpol et Christian Lameul – Photographe pour l’image qui parle.