A venir à La Fabrique à Paroles – 2 rue de Run Baëlan à Paimpol

Dans la rue la musique

Découverte dans les rues de Paimpol

Dans le cadre du mois de la photographie organisé par le café photo et sur le thème de la musique, le club photo de l’association « L’Image qui parle » a choisi d’installer ses images en rue en affichant un peu partout Place du Martray et les rues adjacentes des photos de musiciens et de musique. Ce sont les photos prises en mai 2017 dans la rue sur les Fanfares de « vent de folie » et c’est tout naturellement que ces images retournent dans la rue !

Fidèle à son attachement à l’exposition éphémère, l’Image qui Parle vous invite à découvrir les photographies à la surprise au coin d’une rue, sur une gouttière ou un mur le temps d’une promenade en ville.

 

 


Dimanche 29 avril à 16h Causerie sur l’histoire des ports en Côtes d’Armor

Les ports costarmoricains ont une histoire entre pêche, commerce et plaisance.

Savez vous que la sardine et le thon furent débarqués à Locquémeau pour alimenter trois conserveries pendant un siècle entre 1850 et 1950 ?

Que le port de Loguivy de la mer fut le plus grand port de pêche aux grands crustacés, homards et langoustes jusqu’aà une priode récente ?

Et St-Jacut de la Mer premier port de débarquement pour le maquereau en 1930 ?

Cependant, ces ports après la grande pêche (Paimpol-Binic Dahouët), le cabotage (Tréguier-Perros-Guirec-Toul An Héry-Lannion- Pontrieux) et les pêches coquillères (Erquy-St-Quay), se sont davantage tournés vers la plaisance ou comme port de débarquement pour l’ostréiculture, en maintenant une certaine plusri activité.

A travers un diaporama des ports d’hier et d’aujourd’hui, Guy Prigent vous raconte cette longue histoire et les vocations maritimes des ports de la côte Nord et les métiers qui y sont liés.

Extraits de témoignages en collaboration avec Christian Lameul.

Réservation conseillée : 0661221148

Participation libre

 


Dimanche 22 avril – A vos agendas – Assemblée Générale de L’image qui Parle  

Nous sommes heureux de vous convier à la prochaine Assemblée Générale de L’image qui Parle qui se tiendra à La Fabrique à paroles.

Elle est ouverte à toutes et tous, il n’est pas nécessaire d’être adhérent.

Vous trouverez ci-dessous le programme :

16h00 – En ouverture, nous vous proposons un Goûter Musical

17h00 – Assemblée générale avec pour ordre du jour :

19h00 – Apér’ô et débat:

Comme son nom l’indique la Fabrique à Paroles est un lieu où se nourrit le débat.

Ceux qui le souhaitent pourront se rassembler autour d’une ou plusieurs tables pour échanger sur cette question : Comment la parole se fabrique 

sous quelles formes ? 

quelles thématiques ?

quelles organisations ?

Toutes les infos en cliquant ici (invitation, adhésion, procuration)

    

 

 

 

 

 

 

 

 


Jeudi 24 mai – 19h30 / soirée d’ouverture du Festival Beauport en Voix à La Fabrique à Paroles

Projection du film Avec Dédé, échange avec les chanteuses de DUO DU BAS

Deux regards pour cette soirée sur le collectage de musiques et de chants :

Le documentaire Avec Dédé (par Christian Rouaud) nous dévoile le fantasque André Le Meut, sonneur de bombarde virtuose, amoureux de la langue bretonne, de la musique et, surtout, de l’humanité. Glaneur de patrimoine culturel breton, il nous emportera dans le tourbillon de ses rencontres.

En parallèle, Elsa et Hélène, chanteuses du groupe Duo du Bas, partageront leur expérience de raconteuse/collecteuse en Europe et dans le monde : l’ici et l’ailleurs, le fait de partir de chez soi pour arriver ailleurs, d’apprendre une nouvelle langue, une nouvelle culture.

La soirée débutera par une auberge espagnole : partagez vos spécialités salées et sucrées ! 

 


Dimanche 3 juin de 12h à 18h – La Fête au Village de Kernoa  //  Cuisine et Musique du Monde – bientôt le programme

Ici page Facebook

 

 

 

 

 

 

 

 


Bientôt vous pourrez découvrir le site LA RECOLTE qui sera dédié au collectage de parole, d’image, de dessin et de son


Samedi 7 juillet à 20h30 – Rencontre brésilienne

Kalung’Honorato 

La voix ailée

La caravane Kalung’Honorato traverse l’Atlantique en portant une belle démonstration de ce qui sont les chants populaires enracinés dans le Brésil profond. Ce sont les voix du sacré et du travail quotidien, de celles et ceux qui n’ont pas encore perdu le lien avec le souffle divin qui habite le vent caressant et qui font parler les pierres, les arbres et les cascades nourrissantes des fleuves qui cheminent vers l’accomplissement de leur destin: la mer, ce grand lac cosmique de la vie, cette grande jauge des humeurs de la Nature.

Voilà d’où vient cette voix chantée pour les Orixás afro-brésiliens, pour les esprits amérindiens et pour les saints catholiques habillés du populaire. Mais aussi la voix naïve de petits chants de travail comme ceux qui résonnent de la bouche des lavandières dessous le soleil au bord du fleuve.

C’est pour l’écoute de tout cela que la caravane Kalung’Honorato demande gentiment vos oreilles. 

Réservation fortement conseillée

Participation libre

 

Autres rendez-vous :

Chez Gaud à Loguivy-de-la-mer – vendredi 6 juillet à 20h

A la Fabrique à Paroles de Paimpol – samedi 7 juillet à 20h30

 

 

 

 

 


Jeudi 26 juillet – Rencontre avec André Robèr – lecture et chant avec Arlette Durand-Nourly

Peintre, poète, éditeur originaire de l’île de la Réunion écrit depuis 1999 juste après la création de sa maison d’éditions «Les éditions K’A»

Il écrit une trilogie sur l’immigration ( Carnets de retour au pays natal, d’un ours sous les tropiques et D’île en Ille) dans cette trilogie comme dans le reste de son écriture le créole est mélangé au français.

En 2015 c’est la publication d’un recueil écrit uniquement en français pour la première fois Tel un requin dans les mers chaudes. Il ne pose ici aucun discours sur l’immigration. Il écrit tout simplement en français.

Le caïman n’aime pas le froid est son segond recueil en français.

André Robèr pratique aussi la poésie visuelle (Fonnkèr pou lo zié) trois recueils ont été publiés Profit ou lé dobout 2009, Fonnkèr pou lo zié 2011-2014, Fonnkèr pou lo zié 2015.