A venir à La Fabrique à Paroles – 2 rue de Run Baëlan à Paimpol

Mardi 12 juin à 19h – Soirée ciné-débat avec la projection du film documentaire « Les Rumeurs de Babel » en présence d’Yvon Le Men

Brigitte Chevet signe le documentaire « Les rumeurs de Babel » inspiré d’une œuvre d’Yvon Le Men et qui fait la part belle aux habitants du quartier de Maurepas à Rennes. En résidence d’artiste sur place, le poète y a découvert la grandeur de chacun, un trésor inexploité estime-t-il.

Ce film réalisé à partir de la résidence d’Yvon Le Men dans le quartier de Maurepas à Rennes en brosse le portrait, en suivant le poète qui y déambule et y noue des relations avec les habitants dont il se propose de restituer toute la richesse et l’humanité. Témoin de ce quartier il s’est proposé d’« écrire sur ce lieu, les gens qui y habitent mais aussi les accoucher de leur propre poème ». Avec ses mots, avec les leurs il en ressort une leçon de vie qui va bien au-delà d’un documentaire. C’est une invitation à susciter un autre regard sur un quartier dit de relégation, à voir et à entendre ceux et celles qui le composent et le font vivre. L’occasion d’une rencontre forte avec des actrices et acteurs d’une vie faite de solidarités au travers de leurs difficultés voire des épreuves traversées. Un tel film nous invite par là-même à voir et à penser autrement ces quartiers si proches et si lointains, tant il délivre un message exemplaire.

Yvon Le Men signera son livre-poème à l’issue du débat qui sera suivi d’une auberge espagnole

Le débat sera animé par Alain Le Guyader (Ligue de l’Enseignement)

Soirée organisée par l’Université Populaire de la Ligue de l’enseignement en partenariat avec L’image qui Parle.

Réservation conseillée : 06 61 22 11 48

Participation libre

 


Dimanche 17 juin à 16h – Milmarin fait escale à La Fabrique à Paroles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Dimanche 24 juin à partir de 10h30 – Pour vous la Mer c’est quoi ?

Pour cette nouvelle édition, nous vous proposons de participer en apportant vos trésors de la mer !

Une photo souvenir, une lecture que vous avez envie de partager, une anecdote, un souvenir marquant, des objets, vos réalisations (peinture, dessins, objets…), des chants, de la musique, des expériences…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Samedi 7 juillet à 20h30 – Rencontre brésilienne

Kalung’Honorato 

La voix ailée

La caravane Kalung’Honorato traverse l’Atlantique en portant une belle démonstration de ce qui sont les chants populaires enracinés dans le Brésil profond. Ce sont les voix du sacré et du travail quotidien, de celles et ceux qui n’ont pas encore perdu le lien avec le souffle divin qui habite le vent caressant et qui font parler les pierres, les arbres et les cascades nourrissantes des fleuves qui cheminent vers l’accomplissement de leur destin: la mer, ce grand lac cosmique de la vie, cette grande jauge des humeurs de la Nature.

Voilà d’où vient cette voix chantée pour les Orixás afro-brésiliens, pour les esprits amérindiens et pour les saints catholiques habillés du populaire. Mais aussi la voix naïve de petits chants de travail comme ceux qui résonnent de la bouche des lavandières dessous le soleil au bord du fleuve.

C’est pour l’écoute de tout cela que la caravane Kalung’Honorato demande gentiment vos oreilles. 

Réservation fortement conseillée

Participation libre

Autres rendez-vous :

A la maison de l’estuaire de Plourivo – jeudi 5 juillet à 19h

Chez Gaud à Loguivy-de-la-mer – vendredi 6 juillet à 20h

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Jeudi 26 juillet à 20h – Kabar fonnker et rencontre avec André Robèr poète originaire de la Réunion autour d’un repas partagé

« Le fonnkér est, en créole réunionnais, un état d’âme propre aux Réunionnais et qui laisse transparaître un sentiment profond, un amour, un bonheur, une amertume, une émotion, une pensée. Le terme, qui dérive du français « fond du cœur », désigne aussi les modes d’expression qui permettent d’extérioriser cet état d’âme, en particulier la poésie réunionnaise, à tel point qu’il est devenu synonyme de « poème ». Le Fonnkér peut être dit oralement (dans la lignée de la tradition orale réunionnaise) ou peut être écrit, chanté, comme le fond certains artistes Réunionnais qui en ont fait leur spécialité comme l’illustre Danyèl Waro, ou d’autres artistes de la nouvelle génération tels que Kréolokoz, ou Zanmari Baré. »

Le 26 juillet 2018 André Robert écrivain réunionnais présentera les éditions K’a dont il est responsable, à la fabrique à Paroles. Il sera entouré de nombreuses personnes (comédiens, chanteurs, musiciens, diseurs…) qui nous donneront à entendre leur fond du coeur a travers des textes des auteurs de l’édition. Tout cela évidemment autour d’un repas partagé (chacun apporte un plat). A la Réunion ce moment magique est appelé Kabar fonnker. Alors tous au kabar le 26 juillet 2018.

Sur réservation à contact@limagequiparle.org

.